La Madone Sixtine

Lorsqu’une composition correspond exactement à l’intention de l’artiste, qu’il aligne quelques cailloux ou qu’il peigne, ce qu’il recherche c’est l’expression parfaitement harmonieuse de son message.
Ici c’est le temps de la Renaissance et des Médicis, à Rome, Raphaël peint alors ce grand classique, la Madone Sixtine.
Qui et quoi représente-t-elle et quelles sont les caractéristiques de cette composition picturale ?

Lire

Richard Tepe

Ce n’est pas vraiment le dernier photographe à la mode usant de l’objectif dernier cri ou de la technologie HD ou HDR, mais plutôt un photographe nature des premières heures de la photographie (1864-1952).
Passionné d’ornithologie et de préservation des milieux naturels (déjà !), ce photographe hollandais a laissé derrière lui une vaste collection de clichés nature.
Un photographe qui donne un coup de vieux à la photographie nature, et qui posait déjà de bonnes bases techniques à une pratique que l’on pourrait croire récente.
Ce peut-être un bon sujet d’étude quand l’on souhaite revenir aux bases d’une photographie bicéphale partagée entre réalisme et esthétisme.

Lire

Remedios Varo Uranga

Remedios VaroL’artiste est une magicienne qui communique sa mystique afin que chacun puise, y transformer sa conscience. Remedios Varo (1908-1963) apporta une touche féminine au mouvement surréaliste directement inspiré par André Breton et quelques autres artistes non moins célèbres. Découvrir les œuvres de cette espagnole irréaliste est un moment…magique.

Lire

Empire du pire

Dans mes recherches sur l’art, je note parfois quelques œuvres qui me paraissent intéressantes, ici ce sont des peintures à l’huile de l’américain Thomas Cole, du XIXe siècle. Ce peintre paysagiste américain à même créer une école aujourd’hui encore en fonctionnement. Ses paysages sont grandioses et épiques.
Dans ses œuvres c’est le concept de grandeur et de décadence qui ma plu, c’est la représentation d’une pensée vieille comme le monde, comme le disait Ibn Khaldun:
« Le but de la civilisation, c’est la culture et le luxe. Une fois ce but atteint, la civilisation se gâte et décline, suivant en cela l’exemple des êtres vivants. »

Lire

Robert de Bonnières

Les contes fleuris de Robert de Bonnières (1850-1905), poëte romancier et journaliste, sont dédiés à l’amour avec un réalisme parnassien.

« En ce temps-là vivaient le Roi Charmant,
Serpentin-Vert et Florine ma-mie,
Et, dans sa tour pour cent ans endormie,
Dormait encor la Belle-au-Bois-Dormant.
C’était le temps des palais de féerie,
De l’Oiseau Bleu, des Pantoufles de vair,
Des longs récits dans les longs soirs d’hiver:
Moins sots que nous y croyaient, je vous prie. »

La nature inspire les hommes et des histoires de fées, près du feu d’une cheminée, laissez vous conter, cela réchauffera vos petits doigts gelés.

Lire

José-Maria de Heredia

D’origine cubaine José María de Heredia (1842-1905) est plus attiré par les lettres que par le droit.
Son œuvre poëtique sera constitué d’un seul recueil, les Trophées.
Sa poësie est toute empreinte de mythologie grecque, dans ce style si particulier du Parnasse.

Lire

Caspar David Friedrich

temple-juno
Caspar David Friedrich est un célèbre peintre romantique allemand du 19ème siècle. Il fait l’expérience très tôt de la perte d’êtres chers dans des circonstances tragiques.
Etudiant à l’académie de Dresdre dont il deviendra membre, son génie se remarque dès sa première toile.
Pourtant ses œuvres seront redécouvertes tardivement.
« Dans les paysages, il cherche en même temps à exprimer et à indiquer avec une fine sensibilité cette atmosphère et cette ardeur religieuse et une mélancolie solennelle…Il tente donc d’introduire l’allégorie et le symbolisme, dans l’ombre et la lumière, dans la nature vivante ou morte, dans la neige et l’eau, et aussi dans les figures vivantes…grâce à la clarté précise de ses idées et à la maîtrise de son imagination, il essaie vraiment d’élever le paysage au dessus de l’histoire et de la légende »Ludwig Tieck, 1834

Lire