Été Indien

Des feuilles joyeusement foulées le long du chemin lapé par la crue d’un petit cours d’eau, à la maison, des odeurs d’ail, de persil et de champignons émanent de la poêle, sur la table un bouquet de fleurs bleu, jaune et rouge, quelques noix et mandarines.
Plus le temps passe et plus le soleil descend sur l’horizon, très tôt, on a l’impression qu’il se confine chaque soir, rougeoyant et chaud, dans chaque âtre d’où il diffusera encore par la chaleur des braises une sensation de réconfort. Une énergie que les feuilles rouges et tombantes emportent avec elles dans les entrailles de la terre après un dernier salut au ciel.
Automne en emporte le vent.

Ô ciel, un coquelicot

Peupliers

Peupliers

Au-dessus des acacias, le sommet d’une ligne de peupliers ne semble pas encore dégarni de ses feuilles.

Trois avions

Trois avions

En fin d’après-midi, trois avions semblent s’élever ensemble vers l’infini.

Coquelicot

Coquelicot

La lumière rasante du soir révèle un coquelicot dans les herbes d’un champ en friche.

Couchant

Couchant

Il y a des soirs imprévus et surprenants où le ciel s’embrase d’une manière fantastique.

Un bleuet et des parasols

Bleuet

Bleuet

Champignons en touffe

Champignons en touffe

L’élégance du bleu bleuet est une note essentielle à ce tableau d’automne. Quand les champignons poussent en touffe, on dirait une forêt de gnomes.

La fougère et le petit papillon

Hespérie

Hespérie

L’hespérie goute le dernier nectar d’une succise des prés de la saison.

Capillaire des murailles

Capillaire des murailles

Le capillaire des murailles est une petite fougère qui prend naissance dans la moindre anfractuosité.

Les syrphes et la lune

Eristales

Eristales

Lune

Lune

Tels des parachutistes en apesanteur les éristales(merci Noushka!) ressemblent à des abeilles mais n’en sont pas, ce sont tout de même des pollinisateurs, ici en quête d’une nouvelle génération(photo prise en juin 2014). Éminence grise du ciel, la lune veille sur les feuillages roux.

Feuilles qui rougissent

Feuilles de fusain

Feuilles fusain

La lumière souligne les feuilles rousses du chêne.

Chêne automne

Chêne automne

Les fruits, les bonnets d’évêques, sont murs et les feuilles du fusain rosissent à leurs bordures.

Une pensée pour une mauve

Pensée

Pensée

La pensée des champs souligne d’un fin trait bleu son teint de porcelaine.

Mauve

Mauve

Est-ce la dernière mauve qui voit encore la vie en rose ?

5 réflexions sur « Été Indien »

  1. Pfiou quel billet de folie! La saison se termine en beauté… mais j’aime tout particulièrement « la forêt de gnomes » qui est un beau résumé de cet automne chez nous avec une quantité impressionnante de champignons de toutes sortes (pas aussi beaux que tout ceux que je vois à droite à gauche ceci dit…). Merci encore une fois pour ta poésie. Que vienne l’hiver! enfin, avant profitons encore un peu de la belle lumière automnale et du jaune et du roux qui persistent. A bientôt! 🙂

  2. Hello Foufou!!!
    Que j’aime cet article!
    Quelle ode à l’automne qui emporte le vent….. 🙂 Bien trouvé!!!
    Ce couché de soleil est une vraie merveille, il y a longtemps que je n’ai pas assisté à un tel spectacle!
    toutes les images sont plus belles les unes que les autres, j’aime!!
    Un + pour le fusain et les capillaires: belles compos!
    Merci pour la photo, j’ai une idée plus précise de à quoi tu ressembles!! :)))
    Je te souhaite une bonne semaine, belle est ne sera pas because mauvaise météo :((
    Je suis impatiente d’avoir ton avis sur « Les 9 consciences du Malfini »!!!

  3. Je n’ai pas eu l’occasion de voir beaucoup de champignons cette année, la foret de gnomes est vraiment paradoxale dans ce contexte.
    Mais ce n’est pas grave je vois vos photos ça compense. ^^
    Merci ESpaeth, profite bien des dernières lueurs, à bientôt 🙂

    Hey Noushka, 😀
    Tu as noté le jeu de maux douteux. lol
    Tu sais que le pire, le jour de ce coucher de soleil, c’est que je pestais parce que le soleil était caché derrière les nuages, j’avais remarqué la forme cotonneuse des nuages et tout d’un coup le ciel s’est enflammé, c’était grandiose !
    No soucy, c’est vrai qu’on est pudiques nous !
    La semaine oui purée…
    Il faut que je lui mette la main dessus au bouquin de Chamoiseau et je te dis ça !
    Bises et bonne semaine quand même, il y aura peut-être des surprises malgré tout.

  4. Ahhh! Ohhh! J’exclame en regardant l’une après l’autre tes photos! En lisant ton texte inspiré et approprié!
    Toutes sont magnifiques! Merci Zipanu ✿

    Je veux te présenter mes meilleurs vœux de Bonheur en cette nouvelle année naissante. Toi tu participes largement pour qu’elle soit meilleure. Ton regard sur la Nature humaine, végétale, animale et minérale m’aident à me situer et grandir. L’espoir est là, alors j’avance. Un très grand MERCI à toi ♥

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *