Après l’attente

À chaque génération nous conservons et transmettons une expérience, de ce fragile héritage repose le germe d’une vie plus riche.
Après l’attente du printemps, les conditions se réunissent pour qu’à nouveau, ce germe puisse éclore, donner des fruits, des graines, se réinventer.
L’évolution offre ainsi des capacités d’adaptation, ce qui est attendu dans le froid de l’hiver, c’est une nouvelle possibilité, sans limites.

Tu m’as dit :
Viens au Jardin les
jours de printemps,
Il y aura des bougies, du vin, des
belles aux joues vermeilles.
Si tu n’y es pas, que faire de tout cela ;
Si tu t’y trouves, à quoi bon tout cela ?
– Les quatrains de Rumi, Djalâl-od-Dîn Rûmî

Le printemps arrive alors, parfois accompagné de fêtes, mais que faire de cette embellie si ce n’est la partager à son tour, pour( )suivre le mouvement.
Un mouvement peut-être fait de lenteur et de rapidité, sans l’un il n’y a pas l’autre, sinon cela est incomplet.
Ainsi un rythme naturel comprend à la fois la multiplication rapide des cellules et une lente gestation.
L’énergie lentement accumulée par la graine sera déployée dans un germe qui servira à son tour de passeur à un déploiement de pétales puis à une nouvelle graine, dans un processus libre et spontané.
L’air se réchauffe, l’énergie de la chaleur sera accumulée pour sortir définitivement de « l’écodormance » et assurer ainsi la reprise de croissance des bourgeons et l’éclosion des fleurs.
Et de ce cycle végétal vient se calquer le cycle animal, dont certains cycles humains en conséquence, et le plus important, le retour du photographe curieux de nature.

Flashback, les cygnes de l’automne

Avant que mon blog ne se retrouve lui aussi en dormance, hormis quelques rares photos sur le compte zipanatura sur instagram, il restait quelques images de ce précédent automne, encore non publiées.

Automne

Feuilles de l'automne

Lorsque les arbres entrent en dormance, parallèlement les feuilles changent de couleur, c’est le début de l’automne.

Cygnes

Cygnes tuberculés

Les cygnes vaquent paisiblement en quête de plantes aquatiques à brouter, en remontant le fil de l’eau, sur la Loire, ont-ils bien passer l’hiver depuis ?

Les fleurs printanières

Jonquilles et anémones

Jonquille

Narcissus pseudonarcissus

La forêt reprend des couleurs alors que les arbres sont encore bien dénudés, au sol les jonquilles sont piétinées, mais il en reste encore, étonnamment.

Jonquilles

Narcissus pseudonarcissus

Des nuées de jonquilles, des tapis de scilles bleus, il n’y a plus de doute, le printemps est bel et bien là, les prés humides et gorgés d’eau.

Anémone des bois

Anemone nemorosa

Fraiche et délicate, l’anémone des bois est un soleil vert entouré de petites lunes jaunes dans une aura blanche.

Anémones des bois

Anemone nemorosa

Les premières anémones, ou pâquettes, sont encore discrètes, mais impossible de louper leur fragile élégance.

Scilles et pervenches

Petites pervenches

Vinca minor

Il me semble avoir vu une fleur ainsi que des boutons au mois de janvier, la petite pervenche n’a pas froid aux pétales !

Scilles à deux feuilles

Scilla bifolia

Une printanière bulbeuse s’invite aussi à la fête, comme tous les ans, la scille à deux feuilles est une commune et mignonne liliacée.

Scilles à deux feuilles

Scilla bifolia

On trouve aussi souvent une forme blanche de cette petite fleur présente dans les fossés et les sous-bois.

Cette petite reprise photographique s’achève sur ce printemps qui vient de naitre, fort, fragile et éphémère. Nos corps se réchauffent à peine et la pluie nous prive d’y gouter.
Que cela soit une bonne incitation à profiter des meilleurs moments de cette nouvelle saison.

Je vous souhaite un bon et agréable printemps.

8 réflexions sur « Après l’attente »

  1. A toi aussi je souhaite un agréable printemps et je te remercie d’avoir publié à nouveau, tes belles photos me manquaient! Toujours autant de délicatesse et une lumière féerique, bravo, un régal 🙂
    Quant à moi, j’ai décidé de voyager le plus possible me retrouvant seule étant dans ma dernière ligne droite….
    Je repars pour pour le grand sud africain dans 3 semaines.
    Bises et bon weekend Fab 🙂

    • Hello Noushka 🙂

      Merci, ravi de voir que tu es toujours à l’affût !
      Génial ces voyages, ça promet de belles images, tu as bien raison !

      Bises et à bientôt !

  2. Après un hiver rigoureux qui traîne la patte, voilà les premières fleurs qui nous font dire que le Printemps est enfin là. Sur les arbres fruitiers, les bourgeons n’attendent plus qu’un peu de chaleur et lumière pour s’épanouir et nous étonner … Mais avant cela, tu as su dénicher de toutes petites merveilles, les prémices de ce printemps naissant, qui ont bravé la neige et le froid!

    Tes images sont belles et ton regard bienveillant sur la Nature, plein de poésie et émouvant. Pour cela, un grand Merci, à chaque fois renouvelé.

    • 🙂
      Il y a en nous l’amour de l’infini, renouvelé chaque jour, comme une volonté de vivre, présente, forte, indomptable.
      La nature permet cette reconnexion avec tout ce qui nous entoure, et la photographie est un moyen de porter le message de ces forces invisibles.
      Je vous souhaite une bonne lecture sur mon blog. ^^

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *