Lacs

Bien loin des odeurs humides, de limon, de grèves, de nos fleuves et étangs à l’intérieur des terres, les lacs de montagne dégagent une impression complexe, à la fois impétueuse et insondablement sereine. Ce qui n’est pas si fondamentalement différent du caractère de notre bonne Loire, comme si un lien entre chaque lieu relativement sauvage était le signe d’une unité secrète. Mais les couleurs ne sont pas les mêmes, et cette diversité charme autant qu’elle enrichit l’âme qui voit.

Le lac vert

Prêle

Prêle


Célèbre lac de Passy, sa couleur et sa transparence en font une légende, ici la prêle renforce encore plus cette « verdoyance ».

Lac vert

Lac vert


Les sapins immergés dans le lac, vision étrange et fascinante.

Rochers

Rochers

Racines

Racines


Les rochers, vestiges d’éboulements, émergent du lac entouré d’arbres.

Poisson

Poisson


Un poisson, ce lac en comporte plusieurs espèces.

Passerelle

Passerelle


Le lac est parfois aménagé pour pouvoir en faire le tour, même si à certains endroits il vaut mieux avoir le pied sûr.

Chemin

Chemin


Plusieurs sentiers semblent prolonger la visite dans la forêt.

Lac vert

Lac vert


Le site est plutôt fréquenté, il aurait même servi de lieu de tournage à la série télévisée Kaamelott.

Le lac de Passy

Lac de Passy

Lac de Passy


Devant les versants des montagnes et les cascades qui coulent des sommets, le lac.

Lac de Passy

Lac de Passy

Le phare

Le phare


Le lac de Passy est une ancienne gravière poissonneuse avec ses truites, carpes et brochets. Le lac permet aussi des activités diverses, balades, sports nautiques.

Canards colverts

Canards colverts


Cette canne est suivie d’un unique petit, pourtant elle ne manque pas d’être sollicitée par de petits bouts de pains lancés.

Les lacs des Ilettes

Lacs des ilettes

Lacs des ilettes


Non loin de Passy, on trouve aussi des lacs avec des plages de sable.

Joncs

Joncs


Les ilettes sont deux lacs de couleur émeraude où on peut parfois apercevoir quelques carpes derrière ces joncs.

Fleurs des alentours

Géranium sanguin

Geranium sanguineum


Ce géranium à la couleur vive ne peut avoir meilleur arrière-plan que cette cascade.

Trolle d'Europe

Trollius europaeus


Ces fleurs jaunes sont étonnantes, elles sont aussi rondes et grandes que des bouchons de pétanque.

Benoîte des ruisseaux

Geum rivale

Coquelicots

Coquelicots


On la trouve au bord des ruisseaux ou dans les fossés humides, c’est la benoite des ruisseaux. Derrière le lac de Passy, quelques coquelicots à travers les champs.

Monotrope suce-pin

Monotropa hypopitys


Ce n’est que le début de la floraison de cette plante étrange, qui n’a pas de chlorophylle et vit dans les sous-bois en symbiose avec des champignons.

Renouée bistore

Polygonum bistorta


Elle semble chatouilleuse, non ? C’est une renouée bistorte.

Ce troisième volet clôt le chapitre montagnard de Haute-Savoie, c’était un plaisir vivifiant de découvrir une nature riche et diversifiée là où la main de l’homme est encore tenue en respect. Tout particulièrement pour la flore, la faune aura été beaucoup plus discrète.
Mais ce n’est pas là l’essentiel, nous ne vivons déjà pas tant en harmonie avec notre propre espèce, que considérer les autres parait être une utopie. Mais notre maitrise technique est exceptionnelle, si nous sommes capables de ces prouesses-là, pourquoi devrions nous êtres soucieux de l’avenir, tout le problème est là.
Je n’étais pas convaincu de rapporter de bonnes images tant je pense que connaitre les lieux comme un natif est primordial, mais finalement je suis satisfait, et parfois étonné.

2 réflexions sur « Lacs »

  1. Des images superbes et originales qui soulignent bien le côté très poétique de tes présentations. D’ailleurs ta nouvelle interface se prête parfaitement à ta vision du monde autour de toi, Ton site est une vraie réussite!
    Bises et bon dimanche, Fab 🙂

    • Salut Noushka,
      Il y a encore quelques petites corrections à apporter, mais ça marche bien, et c’est agréable à présenter.
      Il faudrait remercier l’auteur du thème, je n’ai pas voulu réinventer la roue donc j’ai sélectionné une base simple, efficace et modifiable, tout en conservant le meilleur d’avant, et c’est intéressant d’avoir la possibilité de découvrir ce genre de thème gratuit.
      Il correspondait vraiment à ce que je voulais, faisant la belle part à la photographie et je peux le faire évoluer à l’envie même s’il est déjà très bien conçu.
      Bises et bonne journée 🙂

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *