De la couleur du temps

C’est étrange d’ôter cette information à ce qui contribue grandement à la diversité et à la richesse de la vie telle que nous la percevons par notre sens de la vue à savoir : la couleur.
Surtout dans un cadre plutôt nature.
Or chaque chose à ses avantages et ses inconvénients, lorsque la bonne mesure est dépassée, ne dit-on pas que la lumière aveugle ?

Sans vouloir opposer le complémentaire, le noir & blanc c’est en même temps le mystère et la révélation.
En photographie c’est l’intemporalité, le primitif, la révélation du sens de la texture.

« Nature educates us into beauty and inwardness and is a source of the most noble pleasure. »
– Karl Blossfeldt

Karl Blossfeldt était un photographe allemand du début du 20e siècle, et déjà il œuvrait pour éveiller les sens à la nature, son travail m’a librement inspiré.
Sa capacité à sublimer l’unicité, par les formes, oserais-je dire le graphisme, dans le monde végétal est toujours aussi impressionnante.

Portrait au noir

L’iris

Iris

Iris Versicolor


Ce petit iris est très apprécié, non seulement par sa couleur calme de ses fleurs, mauve à bleu violet, mais aussi pour sa grâce et son parfum.

L’arum

Arums

Zantedeschia


Notre petit arum local(Arum tacheté) n’étant pas très coloré, nos fleuristes trouvent leur bonheur avec les espèces africaines, dont cet élégant arum picasso.

Portrait au blanc

La rose

Rose

Rose


La rose rouge classique, aux pétales veloutés et à l’odeur unique, ses pétales semblent s’enrouler amoureusement.

Bourgeon de pivoine et de cactus

Pivoine

Pivoine

Cactus

Cactus


Du petit boulet tout rond à l’artichaut, ces étonnants bourgeons floraux sont très différents et chacun donnera naissance à une fleur.

Symétrie radiale

Le cactus

Cactus

Echinopsis


La spirale logarithmique s’observe dans l’espace avec ses galaxies et se retrouve aussi dans la nature comme avec ce cactus.

Le pavot

Pavot

Pavot


Les étamines semblent rassemblées autour d’une étoile mystérieuse, on reconnait bien là le centre de la fleur de pavot.

Au cœur des fleurs

L’impatience et le pourpier

Impatience de nouvelle guinée

Impatiens hawkeri

Pourpier

Portulaca oleracea


Une mer de pétales et une étoile de mer ?

Réseaux

L’alocasia

Alocasia

Alocasia polly


Il suffit de voir les détails de cette feuille pour imaginer une ambiance tropicale, et en l’occurrence une origine forestière asiatique.

La joubarbe

Joubarbe

Sempervivum arachnoides


La barbe de Jupiter(jovibarba, « barbe de Jupiter ») doit être délaissée vu les toiles d’araignée qui y naissent.

Nous voyons la nature tout au long de l’année sous de multiples visages, cela est d’autant plus marqué par les saisons, le monde animal lui aussi évolue de cette manière changeante pour tout un tas de raisons souvent différentes, par exemple les oiseaux changent de plumage, les papillons de motifs, et les animaux de pelage. Les végétaux aussi, lorsque la couleur des feuilles change.
Pour les hommes ce sont les cheveux, comme la nature nous n’avons pas vraiment le même visage de l’enfant au vieillard il y a tant de nuances.
Pour les végétaux c’est tout aussi extraordinaire, du bourgeon, à la fleur, puis à la graine.

La couleur du temps, c’est cette impression née de l’unicité de chaque être vivant, où qu’il se trouve sur le chemin du temps.

10 pensées sur « De la couleur du temps »

    • Bonjour et merci,
      Il faut dire que quand il y a du noir&blanc, il y a généralement une répulsion naturelle, le noir est un peu autoritaire.
      Et cela manque, de couleurs !
      Mais les couleurs ont aussi des aspects sombres à gérer.

  1. Pour moi aussi Iris et Arum avec le cœur du pavot sont les photos qui marchent le mieux ici, à mon avis.
    Je l’ai tenté avec les lions et ça le fait aussi. Il y a une force dramatique au N&B mais qui ne peut pas s’appliquer à n’importe quel sujet. Ce sujet doit déjà en soi représenter des lignes de force ou un profil marquant.
    Exemple: le cactus et l’impatience ne ressortent pas assez pour être présentées en N&B.
    Cela dit, c’est mon humble point de vue 😉
    Bises Fab et bon aprem!

    • Coucou Noushka,
      Je pense aussi que pour l’iris et l’arum, ce sont des appréciations que l’on retrouve en commun dans une majorité d’avis.
      C’est intéressant tout ça.
      Les bêtes c’est comme les gens(ou l’inverse), ça fonctionne aussi bien en n&b.
      Bises !

    • Je n’en doutais pas, je pensais aux portraits.
      Il parait que j’ai une manière très particulière d’écrire, parfois je me relis, ça me plait, donc ça va.
      Bon week-end mama oiselle ! 😀

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *