L’orchidée sauvage

« Eployant avenante et tendant à rosir
Sa corolle à la nuit secrètement brodée,
Elle exhale au flâneur le miroitant soupir :
Qui saura décrypter l’appel de l’orchidée ? »

– Patryck Froissart

« De quel arbre en fleur ?
Je ne sais –
Mais quel parfum ! »

– Matsuo Bashõ

« À l’aube du printemps,
Comme un coucou malin,
Dans le douillet du nid
D’une grive insouciante,
Entre les œufs bleutés,
J’ai glissé mon poème
Pour qu’il sache chanter.
Et maintenant j’attends
L’éclosion avec hâte
Pour savoir si mes mots
Sauront aussi voler. »

– Paul Bergèse

 

5 réflexions sur « L’orchidée sauvage »

  1. WAOU!
    Quelle explosion de couleurs et de lumière chez toi!
    Tu as bien profité des beaux jours!
    Magnifiques images fleuries de la superbe et fraiche nature qui t’entoure 🙂
    Bizzz, je te souhaite un joli printemps, Fab!

  2. « Je m’en souviens » Le myosotis est la fleur du souvenir: « Ne m’oublies pas. » Disent les fleurs en coeur

    Joliiiii! Merci Zipanu
    Tant de poésie dans tes images fleuries et dans tes mots!
    Le printemps est bel et bien là!

    Caresse de Papillon sur chacune de tes joues

  3. Noushka, c’était même parfois l’été, en Avril. Bizzz aussi !

    Framboise, bleues, violettes, roses, c’est serein tout ça, pour un jardin apaisant. Ah la macro, j’espère que je pourrais en faire plus, ce jour là la pluie m’a chassé.

    Umiko-Okasan, Non ti scordar di me, la poésie est le vestige du tourment.
    Bizzz !

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *