Peau de nymphe

Quatre petites fleurs très communes, que l’on peut trouver au bord des chemins, en ce moment:

La mauve musquée, peut être dégustée de différentes manières à ce qu’il parait…

Bugrane rampante, qui plait aux ânes, et on les comprend.

Le liseron des champs, envahissant pour les cultures.

Le chardon, régal du chardonneret.

Les nymphes sont les forces vives de la nature, plus de détails dans le sujet « les nymphes ».

Le bain des nymphes, un poème de José-Maria de Heredia.

8 réflexions sur « Peau de nymphe »

  1. Salut l’ami!
    Eh oui, avec mon « déménagement » je n’ai pas pris le temps de te donner mon impression sur ta nouvelle présentation de site!
    J’aime particulièrement ton logo, qui réunit plusieurs symboles en même temps… C’est joli, sobre et à la fois coloré!
    Pareil pour la bannière, très épurée avec des tons chatoyants!
    Bref tout l’ensemble est plus agréable et attrayant, nous avons tous les 2 œuvré dans la même direction!! 🙂
    Très bonne idée ce thème sur le rose, tes jolies photos l’illustrent parfaitement!
    Eh fait toutes les couleurs sont représentées dans la nature, il suffit de chercher et associer!
    Un article très sympa!
    Bon dimanche et à bientôt!

  2. Merci, nouveau pseudo, nouvelle plate-forme et nouveau thème, du gros changement chez toi Noushka, ce qui très bien fait d’ailleurs.

    Pas de soucis pour les visites, j’ai moi même une présence en dents de scie, donc je comprend parfaitement les aléas de tout un chacun et puis c’est un peu les vacances.

    Bonne journée à tous.

  3. C’est une couleur délicate , que tu présentes avec de très jolis sujets! Parfois, un éclairage particulier donne un rendu, une finesse à une couleur que l’on regrette de ne pouvoir restituer sur l’écran! Il y a tant de beauté à admirer!
    Bonne semaine!

  4. J’aime beaucoup l’idée de regrouper les couleurs des fleurs du moment. Les images sont réussies et en tant que marie d’une prof de Français Latin Grec, j’apprécie toujours la petite minute culture.

    Amitiés

  5. Oui Lucie, la bestiole de la bannière en haut à droite est bien rendue par rapport à ce que je voyais à l’oeil nu mais on se rend vite compte que ce n’est pas souvent le cas.

    Très intéressant ton témoignage mère Castor, ce sont des expériences que l’on peine à trouver car les campagnards d’autrefois ne souciaient que rarement de ce genre d’usages.
    Pas tous mais la proportion réelle serait difficile à établir.

    On ne doit pas parler alors que de choses banales chez toi Vincent. 😀

    A bientôt!

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *