L’île de Socotra

©Photographies de Stefan Geens.

Tour d’horizon sur GoogleMaps.

Les exceptionnelles photographies de AbdulRahman Al-Sirhan.

Socotra, une île hors du temps de Jean-Louis Guebourg.

Les vestiges antiques de la grotte de Hôq sur Persee.

Pour s’évader et s’émerveiller totalement, à voir le documentaire d’Ushuaïa nature, Parfums de l’Arabie heureuse, qui traite aussi du non moins exceptionnel Yémen continental.

14 réflexions sur « L’île de Socotra »

  1. Bravo pour ce passionnant article sur cet archipel splendide mais si dangereux hélas…
    Sa flore est en effet très particulière et ne va pas sans me rappeller un peu les « Quiver trees » de Namibie ainsi que les arbres candélabres du Zimbawe…
    Dommage de ne pouvoir rêver d’y mettre les pieds un jour!
    Photos et vidéos sont soigneusement choisies, bravo Zip!
    Bonne journée et A+!

  2. Suis surprise que personne d’autre n’ait montré le bout de son nez!!
    Je fais un lien avec ce bel article ce soir dans le mien, au sujet des renards….
    bises et bon WE Zip!

  3. Patience, j’ai installé des grenouilles vertes dans un bassin rempli de jus de betteraves, bientôt… lol

    (J’ai quand même un bugle rampant mélanique, tout blanc, il faudra que je le publie.)

    Oui, merci, bon week-end à toi aussi et à +

  4. L’homme moderne est aussi curieux que celui des temps antiques mais il dispose de meilleurs moyens de déplacements.
    C’est ce qui rend plus vulnérables ces milieux si différents, réservoirs d’une richesse naturelle que nous avons totalement modifiée dans nos milieux.Cela attise encore davantage notre curiosité. Il y là un difficile équilibre à trouver.

  5. Ce Progrès, d’abord comme un problème pour l’environnement, puis une comme solution à ces mêmes problèmes…

    Paradoxal, mais certaines choses ne sont pas réversibles, pour le meilleur comme pour le pire.

    Intéressant sinon 🙂

  6. Si si…je l’avais bien vu le lien chez Noushka et je ne regrette pas d’y avoir prêté attention. C’est un magnifique voyage vers l’inconnu…ou plutôt devrais-je dire vers le retour aux sources. Que ces habitants continuent longtemps à préserver leur coin de terre de l’invasion touristique.

  7. Grand merci à Noushka !

    Bienvenue Alcuin et bon retour Coralie et Roger. 🙂

    Difficile équilibre oui Lucie, comme souligne Alcuinn, c’est d’abord un problème puis une solution, on peut même étendre le principe, la solution peut être un nouveau problème et un nouveau problème un début de solution.

    Dès lors que l’on pose le pied quelque part rien n’est plus comme avant, on en vient même à saborder des sondes spatiales pour qu’elles ne contaminent pas une planète et faussent ainsi les données.

    Il y a sûrement des personnes qui souhaitent l’isolement et d’autres le changement et ce sont ces deux forces opposées qui font que ni l’une ni l’autre n’est une solution absolue, le plus grand défi est probablement de savoir dans quelles proportions utiliser l’une et l’autre dans le respect de chacun.

    Bonne journée à tous.

  8. Yow !

    Merci pour cet article, je ne connaissais pas l’archipel de socotra. C’est un endroit magnifique, qui est terriblement attirant, et regorge apparemment de merveilles naturelles. J’espère avoir un jour la chance d’y aller pour rencontrer les vieux dragonniers !

  9. J’aime bien cette sensation où un lieu te fait autant voyager physiquement qu’avec ton imaginaire, un endroit qui semble être sur une autre planète, parfois isolé, capables de te plonger dans une atmosphère unique, c’est rare et précieux. 🙂

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *