Au seuil et auvent

La lumière brûle, l’ombre glace.
À l’aune du soleil rasant l’horizon, l’année touche à sa fin.
La nature s’ourle, le froid lace.
Décembre semble baisser le ton, d’une vie qui s’allume et s’éteint.

Lire

Près du Morvan

Il existe des lieux inscrits dans des mémoires intemporelles, le Morvan est de ceux-là.
Collines et forêts, c’est un lieu qui dégage une authenticité encore plus affirmée durant l’automne.
Les légendes y sont presque palpables, c’est aux frontières de ce domaine que nous irons, des fleurs de Loire aux forêts du Morvan.

Lire

Été Indien

Le rouge-gorge donne un concerto au faite du bouleau, le ciel est bleu, la chaleur solaire diminue au fil de la journée.
Dans les friches, les coquelicots, les pensées et les bleuets sont encore en fleurs lorsque les champignons poussent.
En fin novembre, les feuilles tombent et les arbres prennent enfin des couleurs d’automne.

Lire

Le petit chemin

Le petit chemin est toujours multiple et un.
Il n’a rien de grand, et pourtant sans début ni fin.
On le prend pour un rien, mais il peut mener loin.
Le vois-tu, hein-hein-hein ?

Lire

Saison du soir

La série photo la plus ténue et la plus allongée dans la trame temporelle comme si tout ne tenait plus qu’à un minuscule fil.
Déjà, l’automne a perdu de sa douceur, le gel fige les cœurs et les activités candides.
Reste le soleil, gardien du feu, du foyer, qui réchauffe les âmes et rehausse d’un or nostalgique les trésors de l’oubli.

Lire

Lueurs d’automne

« Qu’il m’est doux de revoir ces tranquilles déserts,
D’y jouir de la paix ! D’y respirer sans fers !
J’y vis dans l’opulence,
J’y vis exempt de soins ;
On est dans l’abondance,
Quand on est sans besoins. »

Le « tableau de la nature » (1760) d’Étienne Desnoyers évoque bien l’esprit libre et serein de celui qui parcours la terre et se laisse aller à la douceur d’une balade pittoresque.

Lire