Des pensées pour une orchidée

Le vent souffle le froid, le soleil le chaud, un merle sort un ver de terre.
La grenouille croît, le vent ne décroit.
Puis la chaleur monte, et l’hirondelle, on se croirait au bord de la mer.
En avril on perd le fil et en mai on aimerait faire le bouquet qui nous plait.
Flore et elles.

Millefleurs

C’est encore la fraicheur piquante du souffle d’après l’hiver, mais tout vient à point, les premières fleurs sont écloses malgré les gelées.
Vert, bleu, blanc, jaune, mauve, ce sont les couleurs du printemps, annonciatrices de cette période de l’année où les printanières inondent les bois et les prés.
La coccinelle se réveille, prête à franchir les ponts de brindilles moussues et à s’envoler vers ce pari immense que représente la vie d’un petit coléoptère.

Lire

Primitives

Un nuage de bulles rouges, des bulles vivement présentes et rapidement éteintes.
Et dans le tourbillon au reflet azur, la complexité coule de source.
Les énergies les plus contraires se heurtent dans une harmonie sereine.
Nous sommes en mars, et l’hiver n’est pas terminé.

Lire

3 applications nature

Découvrir et apprendre, légèrement ou sérieusement, c’est le fil conducteur de ces trois applications que nous allons voir présentement.
Il est loin le temps des livres wapiti, des posters et des petites étiquettes à coller représentant les animaux.
Le numérique tend à s’imposer et à gagner en maturité, même si cela est encore la jungle à bien des égards.
C’est avec une solide base documentaire et une interactivité ludique que la génération connectée s’initiera en préliminaire à la nature avec « flore de poche », « bois forêt » et « aniscience ».

Lire

Nature providence

Pour son premier numéro de l’année 2016, le national geographic france titre en couverture « Comment la nature nous fait du bien, ses bienfaits sur la santé, le corps et l’esprit, l’enquête scientifique inédite ». Évidemment je crois que ce prêche est assez inutile pour les convaincus, mais le sujet est trop important pour être mis de côté. Nos histoires et nos expériences sont suffisamment précieuses pour aborder ce sujet, avec curiosité et passion.

Lire

Au seuil et auvent

La lumière brûle, l’ombre glace.
À l’aune du soleil rasant l’horizon, l’année touche à sa fin.
La nature s’ourle, le froid lace.
Décembre semble baisser le ton, d’une vie qui s’allume et s’éteint.

Lire

Un soir la Loire

L’heure se voulant d’hiver, le règne du crépuscule peut nous surprendre bien tôt.
Alliée aux couleurs de l’automne, la lumière chaude transmute les feuilles et la terre en or.
Canards et oies sauvages parcourent le paysage ligérien végétal et aquatique.
Lorsque le soir tombe, les chevreuils sont à peine visibles au-dessous du ciel orangé.

Lire