Sur le champ

Quand le soleil cruel frappe à traits redoublés
Sur la ville et les champs, sur les toits et les blés,
Je vais m’exercer seul à ma fantasque escrime,
Figeant dans tous les coins les hasards du sublime.

Lire

L’aile bleue

Au-delà de mes possibilités,
Je vole sans attendre.
En quête d’un possible,
Avec mon cœur d’oiseau.
Le promeneur perdu dans ses pensées,
N’y vois qu’un éclair bleu.

Lire

Soir d’octobre

Entre ombres et heures dorées l’automne nait,
Et ses tons sont plus pastels que flamboyants,
Dans ce climat doux où un banc de poissons conjoignait,
Le frémissement des feuilles se fait plus présent.

Lire

Entre rainette et renard

L’air devient frais, entre rainette et renard,
Noix, marrons, feuilles et glands tombent, épars.
Ainsi à l’hiver se prépare, toute une petite faune,
Et la nuit se rapproche du jour, entre été et automne.

Lire

Chaud est le temps

Chaud est l’été, doux est le moment,
Quand les âmes partent en quête de fragments,
D’azurs et de ressacs doux et lents,
Pour accrocher l’éternité d’un simple moment.

Lire

Vers le Haut Jura

Petite escapade entre Bourgogne–Franche-Comté et Auvergne–Rhône-Alpes dans le Haut Jura.
La fraicheur piquante et revigorante de la montagne nous pousse vers un cirque splendide et sauvage où les cascades se déversent dans un écrin de roches et de mousses vertes.
Plus loin, le plus grand lac Alpin d’Europe centrale se dévoile dans un panorama unique, au pied du Mont-Blanc.

Lire

Un petit bout de chemin

“C’est sur la peau de mon cœur que l’on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n’étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin. Mourir sans savoir ce qu’est la mort, ni la vie. Il faut se quitter déjà ? Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes…”
Peau d’ours, Henri Calet.

Lire