Vert floréal

L’air s’échauffe et s’éclaircit dans un ciel bleu,
Au-dessus d’un vert floréal tacheté de couleurs,
Une vague de sérénité tente un vœu,
D’oublier pour un moment les mordantes fraicheurs.

Le message de Ferdinand Cheval

En cherchant j’ai trouvé
Quarante ans j’ai pioché
Pour faire jaillir de terre ce palais de fées
Pour mon idée, mon corps a tout bravé
Le temps, la critique, les années
Le travail fut ma seule gloire
L’honneur mon seul bonheur

Lire

Faisan du printemps

La lumière retrouvée désengourdit par sa chaleur,
Le faisan qui de son cri rauque chasse l’hiver.
Les printanières éclosent au matin d’une fraiche moiteur.
L’aurore prend son envol, il y a du renouveau dans l’air.

Lire

Brume et lueurs

Dans le brouillard d’automne s’évanouissent,
Les fantomatiques réminiscences,
D’une douce chaleur tranquille,
Brûlée par une fraicheur saisissante,
Comme l’inspire après l’expire.

Lire

Pensées primitives

Une perspective primitive est un bon complément de la psychosociologie pour offrir les clés d’un décryptage des comportements contemporains.
Afin de retrouver les pistes d’une ferme mansuétude que l’on tend trop à préserver des troubles des temps, dans notre virtualité.

Lire