Ça fera un escargot tout chaud

Hélix aspersa, plus connu sous le nom de petit-gris, est l’escargot qui se rencontre le plus souvent.

Le Cepea nemoralis, le fameux escargot des bois, est aussi plutôt commun, mais sa coquille détient une grande variété de couleurs.

Arianta arbusteum est tout noir.

Un cepea?

Je ne vois pas du tout ce que c’est.

Je ne suis pas certain de l’identité de ces escargots à 100%, je ne possède aucun support d’informations sur eux, et je sais ce que vous allez me dire, il manque l’escargot de Bourgogne, et bien oui c’est un oubli, on en voit trop et on a pas l’idée de le photographier. D’ailleurs faite attention à ce que vous manger dans les restaurants, même en Bourgogne, il n’y a plus assez de ces escargots à l’état sauvage pour fournir les restaurants, et les élevages sont rares, la plupart sont importés et évidemment ce sont d’autres espèces(comme la moutarde de Dijon, il n’y a plus un seul plant de moutarde depuis belle lurette, elle s’importe…). En plus comme bien des choses tout le monde ne sait pas le cuisiner, et beaucoup sont très vite dégoutés, bon avec moi ils sont tranquilles, j’y suis allergique.

Je crois qu’il y a de quoi mieux faire en photographie d’escargots, je sens que l’on va être très motivés l’année prochaine!

Un mini guide pour identifier les escargots, sur le site de l’association de protection des oiseaux suisse(!?).

Cette entrée a été publiée dans Animaux.
Partager ou mettre en favori avec le permalien : cigogne



6 pensées sur « Ça fera un escargot tout chaud »

  1. Ce fut un plaisir, merci ton passage même avec tes cours mots lol, l’important c’est ta petite visite, j’ai vu que tu aimes à tout ce qui touche à la nature, ben figure toi que moi aussi, j’adore tes photos et tes petits reportages très intéressants…je reviendrais pour mieux l’éxploiter à mon tour…Agréable début de soirée, bisous

  2. Les petits gris finissent aussi dans les assiettes des Périgourdins ! Quelques élevages dans mon coin ! Je n’en suis pas friande!
    Je me suis jamais penché sur l’dentification des escargots . je ne peux t’aider malheureusement !
    A bientôt Zipanu et merci de tes passages sur mon blog !

  3. Carlib, tout vient à point dans notre cercle d’amoureux de la nature.
    Ce n’est pas grave et en même temps c’est dommage Josie et Coralie, ces petits gastéropodes conserveront leurs mystères un moment de plus.
    Alors le plaisir est partagé Marah, merci et à bientôt.
    Les petits gris se mangent bien oui les pauvres, de toute façon franchement, gastronomiquement ce ne sont que des limaces accompagnées d’une bonne sauce. Le succès de ce met vient de notre tradition de chasseurs-cueilleurs et du fait que les escargots sont très nombreux quand ils sortent leurs antennes sous la pluie, d’où une facilité d’avoir une nourriture d’appoint suffisante.
    Par contre quand on dit que leur présence est le signe d’un biotope sain, c’est qu’ils emmagasinent toutes les pollutions.
    Et oui ce que l’on mange aujourd’hui…et que l’on croirait sain…
    A bientôt. 🙂

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *