Les fausses chenilles

Normalement on se base sur le nombre de paires de pattes pour différencier une chenille d’une fausse chenille.

Mais je me suis fié à l’apparence de la tête de celle-ci, avec ses deux points noirs bien distincts.

Les larves de tenthrèdes sont des fausses chenilles mais cela concerne aussi d’autres espèces d’hyménoptères.

Attention donc aux imitations.

Cette entrée a été publiée dans Insectes.
Partager ou mettre en favori avec le permalien : cigogne



Une pensée sur « Les fausses chenilles »

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *