Du menthol naturel et sauvage

Pourquoi le nom de pouliot?
Non ce n’est pas pour “viens ma pou-poule”.
C’est parce qu’elle a la réputation d’éloigner les puces. (un autre bon point pour s’en faire un collier de feuilles…?)
On la trouve de juillet à fin septembre, et d’après mes observations on peut la découvrir principalement dans des prairies humides, près d’un fleuve.
Elle est parfois utilisée comme plante aromatique dans la cuisine, elle soulage les mots de tête et l’on en extrait une huile, c’est essentiel.
Les fleurs sont roses à tendance lilas, il est impossible de la louper malgré sa petite taille, de plus pour être certain de sa découverte il suffit de sentir ses feuilles, c’est déterminant.
Elle est protégée dans certaines régions, et sa présence est assez bien répartie dans tout l’hexagone, à quelques exceptions près.
Bref, une plante peut-être commune, mais que l’on a plaisir de redécouvrir chaque année.

8 pensées sur « Du menthol naturel et sauvage »

  1. La photo est très belle aussi. Je reconnais ces petites feuilles arrondies à l’extrémité. Mais il est vrai qu’il y a plusieurs sortes de menthe sauvage, je dois confondre avec une espèce qui n’est pas protégée et que l’on trouve près des lieux humides.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *