Blanches ailes

Fiches complètes
La grande aigrette sur oiseaux.net.
Le troglodyte mignon.
Et enfin le héron cendré.

8 pensées sur « Blanches ailes »

  1. Dans mon “Petit Bois” j’ai vu un roitelet!
    Grâce à toi je sais maintenant comment il s’appelle!
    Il est très vif et n’attend pas que l’appareil photo joue le curieux ^^ Sa petite taille, ses pioupiou ♪♫♪ et vivacité me l’ont rendu sympathique!

    Ta Loire est un sacré monstre naturel où tout ce petit monde qui l’investit est le bien venu!

    Tu les a vues les grandes aigrettes blanches!
    Oh quel honneur!
    Elles sont magnifiques!

    Le flotteur dans l’eau ressemble à une baie rouge …
    De quoi confondre plus d’un!
    La barque est magnifique ❤

    Un regard connaisseur de ton pays.
    Merci Zipanu.

  2. Oh, tu vis près de la Loire?!
    Quel fleuve magnifique et magique!
    Mais alors il y devrait y en avoir des points discrets où tu peux affûter…..!!
    Une jolie série hivernale dans laquelle on sent moins la nostalgie de ton article précédent!! 😉
    L’ambiance et la lumière sont particulièrement bien rendues ici, félicitations Zip!
    Bizzz et bonne soirée

  3. Hahaha!! MDR!!!
    Je viens de lire ton com sur mon Troglodyte!!
    Si tu savais depuis combien de temps ils me font bisquer ceux-là!! Quand il s’est pointé tout à fait par hasard sur les bûches j’étais devant, à moins de 3 mètres, attendent d’autres piafs!
    Tu parles d’une surprise de taille! J’étais bien plus excitée d’avoir fait ces photos que celles des buses!!
    C’est sûr que la longueur de la focale est essentielle pour prendre de près les petits oiseaux. Au 200 comme le tien c’est un peu juste mais bien planqué tu devrais pouvoir les faire venir en mettant des boules de graisses là où tu veux qu’ils viennent. Ca peut être le long d’une haie tranquille dans la nature où il n’y pas de passants.
    Bises et à bientôt, je te souhaite un bon WE!

  4. @Okasan Petit roi pour petits bois, qui aime jouer à cache-cache, il est drôle, c’est la première fois qu’il se laisse approcher si bien.

    @Noushka Oui, la discrétion y est toute relative mais il reste encore quelques endroits qui ne sont pas trop fréquentés. Faut voir.
    C’est ça le meilleur moment du photographe la surprise inattendue et l’opportunité réussie, j’imagine ta fierté !
    Avec le 70-210mm il faut que je sois à moins de deux mètres, ça dépend de la taille de la cible. Faut essayer.

    @Framboise Merci. ^^

    @Olivier J’en ai rarement observé plus qu’en ce moment, on voit surtout des garzettes en été, alors que là sur cette série il y avait quatre aigrettes présentes, et à différents endroits c’est bien rare de ne pas en voir une en train de voler quand ce n’est pas au bord de l’eau.

    Bon week-end à tous et à bientôt.

  5. Merci pour tes dernières visites amicales sur le blog.
    Je suis particulièrement impressionnée ici par l’effet de texture rendu par les arbres sur tes trois premières photos. Un effet à en rendre jaloux certains photographes qui emploient des artifices pour pouvoir y apporter ces fameuses textures.
    Quelle chance d’avoir un point d’eau aussi près: avec le bon affût (et bien du temps devant soi) ça peut donner de belles choses. Je vais aussi faire quelques tentatives avec des boules de graisses durant cet hiver. Il va falloir l’accompagner de beaucoup d’observation aussi…
    Passe un beau dimanche et à bientôt! 🙂

  6. un billet aux couleurs de l’hiver, la page automne est tournée.
    Les oiseaux à la mangeoires et les étangs pleins de migrateurs, une nouvelle page photographique s’ouvre pour début 2014.
    Je te souhaite une bonne et heureuse année 2014
    @micalement, Haude

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *