Campagne estivale

John Keats, sur esprits nomades.

Dites moi ce que vous en pensez

  1. Ah te revoilà enfin avec une belle bouffée d’air frais, de jolies images et un cœur fondu de lyrisme! 🙂
    Oui, cela peut sembler mièvre à certains mais ces poèmes révèlent bien notre besoin de reconnexion avec ce monde, perdu pour bien des citadins!
    Ps: ton sympêtre est un Crocothemis écarlate, mais peu importe, seule compte la poésie ici!
    Bises et bonne soirée l’ami!

  2. Merci Noushka pour cette rectification, en plus je viens de trouver le problème de mes photos trop contrastées, une erreur de profil écran !!! J’ai pu compenser un peu mais je vois maintenant comme c’est très laid.
    Le paradis perdu, un autre poème anglais qui a inspiré John Keats, au XVIIe siècle, déjà…
    Bises et à bientôt

    Et je pense qu’il y en aura toujours, la nature est une source inépuisable d’inspiration, si ce n’est la primordiale.
    A bientôt framboise 😉

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.