Les oiseaux au jardin II

Le gros bec est le plus grand cambrioleur du monde, grâce à son bec il peut ouvrir n’importe quel noyau, même de cerise. De ce fait très convoité par la gente volatile il préfère rester discret pour ne pas se retrouver au trou.

Pourtant en cet hiver ces gros becs dérogent à la règle et se mêlent à la populace, peut être pour mieux passer inaperçus.

Sur son arbre perché, mijoter son coup…

Un invité surprise, le pinson du nord (un fugitif ?), en profite pour casser une graine.

La mésange bleue ne s’y trompe pas, l’endroit est risqué, les flics peuvent surgirent de n’importe où, mieux vaut partir en reconnaissance en restant bien en hauteur.

A cette bande affamée, même la grande tourterelle ne fait plus peur.

Quand il y en a une, l’autre n’est jamais loin.

Dites moi ce que vous en pensez

  1. Il y a de la visite au supermaché des graines!!Sûr que les petites bleues ne se mêlent pas à la foule.Ton Pinson du Nord semble aussi solitaire que le mien qui a passé une dizaine de jour au jardin et s’en est allé.Etrange.
    Les tourterelles turques semblent bien aise chez vous.Ici c’est l’invasion, en ce moment une dizaine squattent les alentours au grand dam de mes 3 locales qui ne savent comment virer ces intrus!
    Le Grosbec est toujours sympa quand il condescend à se mêler au populo!
    En tout cas un joli spectacle!

  2. J’aimerais bien voir autant de Chardonnerets près de la maison!!
    Ca « grouille » chez toi!!!
    Moi j’ai les mésanges en pagaille! C’est bien car elles nous débarrassent des chenilles processionnaires quand elles sortent tout juste de leur cocon!!
    c’est sympa à observer tout ce petit monde! Belles photos des tourterelles!
    Bonne journée, Zip!!

  3. La fascination due aux oiseaux te gagne définitivement: combien d’heures passées à les observer?
    Derrière le gros bec (2ème image), on aperçoit les bourgeons de ?. C’est parti, la sève remonte…et les oiseaux cherchent leur logis (cf le blog de Lucie).
    Cette année, nous n’avons pas vu autant de chardonnerets que chez toi, mais beaucoup de mésanges noires et bleues.
    Jolie photo des tourterelles, comme tu le dis, toujours par deux!

  4. Oui jamais assez, il y a toujours un chat ou une personne qui épouvante tout ce petit monde et met un terme prématuré à mes observations !
    Je pensais l’autre jour en chemin que la campagne sans le chant des oiseaux serait plutôt sinistre même si certains chants ne sont pas toujours des plus mélodieux c’est toujours animé et vivant.
    Pour la deuxième image ce sont les bourgeons d’un pêcher, et oui ça commence on peut le voir aussi sur le blog de Cathy cf fleuraison du noisetier.

    Merci à tous et à bientôt !

  5. Je suis logé à la même enseigne que toi, ou peu s’en faut puisque tout ce joli monde fréquente aussi mon secteur, y compris les tourterelles….ah non !! pas tout à fait, le gros bec pourtant vu l’an passé manque à l’appel.
    Au total des scènes épiques puisque chez moi j’ai eu pendant 15 jours une véritable teigne…une femelle Fauvette à tête noire… qui a passé son temps à faire la course à l’échalote à tous les concurrents qui s’approchaient des mangeoires, de quoi bien rigoler au chaud planqué derrière les vitres.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.