Entre rainette et renard

De mémoire, il ne me semble n’avoir jamais vu de rainette verte, autant les grenouilles vertes sont communes que celle-ci est étrangement absente de mes observations.
Pourtant elle était bien là, sur une tige d’acacia, immobile. Je ne cherchais pourtant pas une grenouille comme ça à hauteur d’yeux, j’examinais plutôt les inflorescences du houblon, à proximité d’une petite étendue d’eau envahie par la jussie.

Quelle surprise et quelle joie ! Découvrir une nouvelle forme de vie est toujours excitant, ce n’était pas le moment de faire des photos floues ou que l’appareil photo flanche, et de gâcher l’impression d’un moment unique.
J’espère qu’elle a de nombreuses copines, car c’est une espèce très menacée dont le territoire se réduit de plus en plus.
On peut dire qu’elle a bien tenu la pose, pour repartir quelques instants plus tard (en balade photo, je n’ai guère conscience du temps).

Et ce n’était pas les seules rencontres qui allaient jalonner mes furtives pérégrinations en ce mois de septembre.

Faune, fruits et géométrie végétale

La rainette, le chevreuil et le renard

Rainette verte

Hyla arborea


La voilà ! Pattes repliées en technique de camouflage, cela aurait pu être ainsi une inspiration de pose d’une amulette égyptienne.

Chevreuil

Capreolus capreolus


Journée venteuse, difficile d’être repéré à l’odorat, ceci dit ce jeune chevreuil mâle n’est pas vraiment méfiant dans ce champ.

Rainette verte

Hyla arborea


La rainette verte est arboricole et sa pupille est horizontale, elle est également très petite et pratique assurément la bronzette.

Chevreuil

Capreolus capreolus


Un objectif de 200mm c’est plutôt limité alors voici un recadrage, difficile de s’approcher plus que ça sans aucun camouflage.

Mûres

Mûres

Renard

Vulpes vulpes


La profusion de mûres fera le régal d’insectes et d’animaux, et de quelques fous de confiture. Il est tout petit goupil sur ce cliché, mais c’est aussi un animal difficile à approcher, j’ai pu tout de même l’observer muloter.

Il était une fois le houblon, mon nom est bryone

Houblon

Humulus lupulus


Elle parfume et stimule la conservation de la bière, digestive et sédative je suis une liane utilisable en vannerie, je suis je suis… le houblon !

Bryone dioïque

Bryonia dioica


Plante grimpante, ses vrilles forment des dessins variés, souvent en tire-bouchon, sa grosse racine vénéneuse lui fait porter le surnom de navet du diable.

Pays (très) sages

Les portes du paradis

Ciel et oiseaux

Ciel et oiseaux


Des oiseaux volent au loin dans un écrin de nuages d’orage de chaleur éclairés par le soleil couchant.
Rayons de soleil

Rayons de soleil


Le soleil forme grâce aux nuages des rayons épiques au-dessus des arbres.

Little Big Sun

Coucher de Soleil

Coucher de Soleil


Et pour terminer ce billet en beauté, un coucher de soleil estival, ils semblent tous se ressembler pourtant les teintes sont très différentes d’une journée à l’autre, si vous en avez l’occasion, observez bien.

8 pensées sur « Entre rainette et renard »

    • Bonjour Wolfe,
      Des ambiances avec lesquelles on se sent bien surtout avec la dernière, une soirée douce où la nuit éteint toute lumière progressivement, c’est comme retrouver sa couette après une dure journée d’hiver, en étant en extérieur, connecté aux éléments.
      Tranquille sur sa branche la rainette. ^^
      Bonne soirée !

  1. Bravo Fabrice pour ta trouvaille!
    Tu l’as bien nommée, c’est en effet Hyla arborea.
    Je les connais bien, elles sont assez présentes dans ma région, j’en avais dans le céanothe à côté de la véranda. J’ai toujours eu grand plaisir à les photographier, et je suis ravie de la retrouver chez toi!!
    Les photos Bryonia dioica et Ciel et oiseaux sont formidables.
    En bref un article très plaisant 🙂
    Bizzzz et à bientôt, je m’apprête à m’envoler vers le Kenya lundi!

    • Hello Noushka !
      Tu dois connaitre aussi sa petite sœur la Hyla meridionalis, et peut-être d’autres rainettes.
      J’ai trouvé un petit crapaud hier soir, mais comme il faisait nuit et que je n’avais pas mon appareil…
      Super 😀 , tu vas te régaler au Kenya, ici les guêpiers aussi ont pris l’Afrique comme destination !

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *