Vagues de sable

Retour sur les berges ligériennes, retour dans les forêts.
Il est parfois bien temps de se retrouver dans quelque chose de plus grand que soi.
Retrouver les traces du monde qui nous précède.
Et qui tendrait à disparaitre, par notre fatuité.
L’automne, signe le retour des frimas, et gèle l’énergie que nous puisions alors.
Qu’à cela ne tienne !
C’est l’avènement des boissons chaudes, des balades aux écharpes et des longues soirées.
Profitons des belles journées, des étés indiens, et savourons les fruits que la nature offre.
Surfons sur les vagues de sable, et marchons sur la plage, car au bout se trouve peut-être l’espoir, d’un monde meilleur.

Grèves et bancs de sable

[Not a valid template]

Je parcoure la grève et suis les méandres du fleuve, au bord des vagues de sable.

[Not a valid template]

Sur les vastes grèves de cailloux et de sable, températures exotiques.

[Not a valid template]

L’herbe est encore bien verte, près des moutons.

[Not a valid template]

La lumière sculpte un écran végétal, portail.

Forêt et champignons

[Not a valid template]

Le mousseron des bois, devant son antre terrifique.

[Not a valid template]

Un petit champignon à chapeau blanc, pousse la mousse.

[Not a valid template]

Derrière les feuilles et les piquants des bogues, le laccaire améthyste.

[Not a valid template]

Sphère craquelée dans la forêt, vesse de loup ou scléroderme.

Marques et reflets

[Not a valid template]

Curiosité d’un tronc échoué, écorcé, paysage de nacre.

[Not a valid template]

De petites pattes palmées sur le sable, passages d’esprits ailés.

Ainsi s’achève ces images, de passage.
Nous sommes au milieu de l’automne.
Portez-vous bien.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *