Couleur châtaigne

Bien sûr c’est la grisaille, bien sûr les bulletins de vote tombent comme les feuilles.
Mais heureusement la lune veille sur les trésors de la forêt, et ce n’est pas une carte à pirates qui changera cela. Et cette lumière !
Malgré la fraîcheur cette douce et chaude lumière qui inonde les prés et donne au moindre caillou le paysage d’une autre planète.
C’est une petite série que je propose cette fois, discrète, mélancolique, en un mot, automnale.

Châtaignes et forêt, libellule et cyclamens

[Not a valid template]
Les châtaignes dans leur bogue, prêtes à tomber sous l’effet du vent.

[Not a valid template]
Entre forêt et plaine, entre feuillus et sapins.

[Not a valid template]
Cette grande libellule est un joyau.

[Not a valid template]
Un magnifique tapis de fleurs d’automne.

Chapeautés

[Not a valid template]
Souvent en lisière de bois, ce petit champignon porte bien son nom, et est rarement seul.

[Not a valid template]
Celui-ci a dû être la cible de la gourmandise d’un insecte mycophage.

[Not a valid template]
Mousse, feuilles, bois et champignon, l’essence d’une forêt automnale.

Pierres d’eau

[Not a valid template]
Ma composition, une petite pierre choisie sur un bois flotté.

[Not a valid template]
Quand la géométrie s’inscrit dans la pierre, naturellement.

Lumières et moutons

[Not a valid template]
Le soleil décline, le paysage s’illumine, calme et aussi serein qu’un feu de cheminée.

[Not a valid template]
Révélation des œuvres des tisseuses.

[Not a valid template][Not a valid template]
Saison qui fût, saison qui sera, cycle de vie. Lorsque la Loire est transparence.

[Not a valid template]
Portraits en rang serré.

Dites moi ce que vous en pensez

  1. Bien de saison ton article!
    J’aime le texte et les images, ton æschne est magnifique mais pas qu’elle….
    J’aime ta photos de champs avec l’arbre qui met un point final aux 2 diagonales qui tentent d’atteindre le bois!
    Ces cyclamen sont une splendeur, un chant du cygne avant la froidure de l’hiver!
    Bises Fab et bon weekend 🙂

  2. Magnifique article illuminé des couleurs automnales.
    Encore une fois on prend le temps de constater que la nature ordinaire est sublime et qu’elle se suffit à elle même.

  3. On sent que tu as pris ton temps , que ton oeil s’est promené doucement sur ce lieu
    Comme la Nature, on vit on ralentit
    si j’avais à en choisir une, je prendrais les moutons
    bises
    (Maintenant je connais le sens du symbole de ta bannière grâce à Noushka )

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *