Pensée pour un hérisson

En Égypte antique, le hérisson est le protecteur des morts.

La déesse solaire Âbâset, consort de Rê-Horakhty est représentée avec une coiffe en forme de dépouille de vautour, surmontée d’un hérisson.

Comme si ce petit animal nocturne était un représentant du dieu soleil dans le monde de la nuit.

 

10 pensées sur « Pensée pour un hérisson »

  1. là tu t’es lâché pour nous offrir de superbes photos ..
    va falloir que je trouve des petites pensées sauvages pour mettre dans une plate bande, je trouve les couleurs sublimes !

  2. Ah, ce temps!
    Eh bien l’ami tu en as profité malgré tout pour sortir de biens jolis clichés de ton chapeau…. imperméable aussi j’imagine!!
    Trop mignon ton nérisson!!
    Et ta consoude, une merveille! Il en a de la chance le bourdon, de quoi se griser!!
    Bizzz et bonne journée, bien détrempée pour moi aussi!

  3. Estelle, ah oui dominante violette ! j’ai photographié des pensées des champs aussi, toutes blanches, mais j’en étais pas satisfait, j’espère y retourner. A+

    Framboise, ces petites pensées là on doit pouvoir facilement en trouver il y a en dans tous les jardins, ça doit être des espèces issues de la pensée sauvage tricolore, blanche, violette et jaune.

    Noushka, ça ne s’arrêtera jamais ! :/ A la mode cet été le poncho imperméable ! Bises !

  4. Dure dure cette année avec cette pluie qui ne voulait pas nous quitter !! Très peu d’insectes pour l’instant, je n’ai jamais vu ça et cela devient même angoissant… Certaines libellules sont mortes lors de l’émergence, surprises par la plus et le froid 🙁
    Ta photo de raiponce me plaît beaucoup et le hérisson, j’adore bien-sûr ! 🙂
    Le petit oiseau sur le colza est un Traquet tarier.

  5. Jolie promenade colorée. Je ne vois jamais de hérisson et je le regrette bien. La Consoude est une plante très utile.
    Les pluies importantes profiteront cet été , j’espère , à la végétation. Chez nous jamais la garrigue n’a été aussi fleurie et verte.

  6. C’est vrai que la végétation explose par endroits, c’est incroyable cette année.
    Il parait qu’il y a une tribu de hérissons avec des petits qui se baladent dans les jardins par chez moi, mais je les aient pas vus, j’en vois rarement en fait.

  7. On ne se connaît pas; je passais par là, par hasard (comme on dit), à la recherche de beauté. Je l’ai trouvée,dans les images mais aussi dans les paroles, tellement tout est simple et sincère ici.
    Je laisse donc mon empreinte sur la pierre:-)

  8. Merci beaucoup. 🙂
    Naïvement peut-être je trouve que la simplicité est la méthode la plus sincère pour représenter une beauté qui est à la fois éphémère et sans cesse renouvelée.
    Mais si vous lisez mes billets parfois il peut m’arriver de compliquer les choses. ^^’

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *