Trèfles et roses

Le vent rend impossibles les clichés en macro dès que le sujet s’élève du sol et possède une prise au vent qui le fait se dandiner. Un vent parfois cinglant de fraicheur qui contraste avec la chaleur des rayons ardents du soleil. Il s’apaisera probablement dans les jours à venir. Le sol est encore imbibé d’eau et certains lieux nécessitent l’usage de bottes. Quant aux insectes et animaux, leur absence démontre qu’ils n’ont pas l’air d’apprécier ce temps changeant…

Les Fabacées

Acacia

Acacia

On pourra voir la ressemblance entre ces fleurs d’arbustes et celles de petites plantes, car si on l’appelle Acacia (genre du cassier, mimosa, tamarin, etc.) il s’agit en fait du robinier faux acacia.

Gesse des prés

Gesse des prés

Trèfle des prés

Trèfle des prés

La gesse des prés possède des fleurs d’un jaune très lumineux comme on peut le constater. Le trèfle des prés, très commun et d’un rose pourpre toujours éclatant.

Vesce des haies

Vesce des haies

Trèfle blanc

Trèfle blanc

La vesce des haies avec sa belle couleur pourpre se dresse grâce à ses vrilles. Sa forme la plus rare est la plus célèbre, le trèfle à quatre feuilles, c’est lui le trèfle blanc.

Les Rosacées

Fleur de néflier

Fleur de néflier

Pimprenelle

Pimprenelle

Fleur blanche aux pétales plissés, il s’agit de la fleur du néflier qui donnera ces fruits cornus et charnus. On la connait plus de nom que d’apparence, la petite pimprenelle et ses fleurs aux styles très voyants.

Eglantine

Eglantine

Inutile en revanche de présenter l’églantine, cette jolie aux notes délicates parfois employées en parfumerie.

C’est intéressant de voir à quel point des fleurs totalement différentes peuvent avoir des points communs qui les réunissent dans de mêmes familles, je n’avais pas idée de classer ces photos par famille botanique, mais certaines ressemblances m’ont mis la puce à l’oreille, exception faite de la pimprenelle où cela n’est franchement pas évident !

8 pensées sur « Trèfles et roses »

  1. Quelle belle série! Tu me retires une épine du pied car je n’ai pas l’identification de certaines espèces, me voilà avec le travail mâché! 😉 J’ai aussi vu de la pimprenelle récemment mais c’était un jour de vent aussi alors ce fut sportif pour ramener des photos. Coup de cœur pour ta pimprenelle et ton trèfle des prés! 🙂
    Bonne fin de semaine à toi, à bientôt!

  2. ^^ C’est une petite série, où les sujets étaient très enchevêtrés dans l’herbe avec un vent à décorner les bœufs et les porteurs de casquettes, c’est clair que c’est du sport dans ces conditions.
    Merci et à bientôt !

  3. Hello Zip!
    C’est bien joliment lumineux toutes ces photos de fleurs!
    Une belle variété ans les formes et les couleurs.
    Je découvre la Pimprenelle que je trouve ravissante et originale.
    Nous sommes encore sous un régime de giboulées dans le sud-ouest, c’est pénible et lassant.
    Bises et bonne soirée; l’ami!

  4. Hi Noushka, depuis quelques jours on a eu un temps magnifique, mais la médaille à ses revers, les petites bestioles nous prennent pour leur garde-manger, c’est open bar pour elles… je sens que ça va pas être drôle cet été…
    Bon alors on va où ? Pole sud, Australie, Mordovie..?

  5. Les trèfles offrent de beaux supports pour les insectes. la pimprenelle est originale en fleurs, mais aussi par la suite! Eh oui, quand il ne pleut pas il y a souvent du vent, chez nous aussi!

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *