Insectes

La mouche de la Saint-Marc, très présente près des cours d’eau et bien connu des pêcheurs à la mouche.

Une drôle de panthère, qui se cache derrière une brindille.

La grande consoude, de consolider, cette plante à en effet des propriétés cicatrisantes, elle est aussi d’une grande richesse en protéines et minéraux, mais reste toxique à la consommation.

Le sceau de Salomon, inévitable.

Un criquet minuscule.

Le Lixus angustatus, un drôle de coléoptère apparenté au charançon.

Et pour finir l’inconnue de la série, une mouche.

6 pensées sur « Insectes »

  1. Très sympa cette balade que tu nous as proposé. Je pense que le printemps est de loin la meilleure saison pour observer la plus grande diversité d’insectes…et de plantes. Superbe Sceau de Salomon. Il y a un pied qui pousse près de l’étang du Bihoreau, il faudrait que je le photographie !
    A bientôt

  2. Joli florilège! (Ton criquet est une sauterelle: grandes antennes). C’est vrai que Mai est souvent le meilleur “mois à macro”. Mais cette année, la météo a changé la donne!

  3. Ah merci pour la rectification, je n’étais pas sûr, j’en ai même vu une de couleur plus foncée, il y a des brunes et des blondes??

    Ca évolue très vite, on peut découvrir au même endroit que des espèces apparaissent et d’autres disparaissent.

    Il parait que le sceau de salomon doit son nom à l’empreinte que la tige fait sur le rhizome, à observer.

  4. Le printemps foisonne de vie; mais en été les petits seront devenus grands et tes petites sauterelles seront encore plus belles! Oui , il y a autant de différences chez les larves de sauterelles que chez les adultes : des toutes vertes, des pontuées, des rayées, des rondes, des allongées!!!De quoi se creuser les méninges!!!Tes Lixus ont très beaux!

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *