Joli mai

Les prés sont parés comme jamais, il y eut les champs de pissenlits, maintenant ce sont des champs de boutons d’or, ou de marguerites. Le soir les grenouilles prennent le chemin pour une tournée des mares, prends bien une lampe, promeneur. Pour accompagner ces batraciens, les grillons chantent jusqu’au coucher du soleil, et dès l’aube les oiseaux prendront le relai. Dans la lumière il y a les fleurs, et n’oublie pas, la nuit, si tu lèves la tête il y a les étoiles, les planètes, Vénus, Jupiter, et bien d’autres. Apprécie, le moment.

Muguet et pissenlits

[Not a valid template]
Il était une fois un petit bois sombre et humide, et si ce n’était l’odeur du muguet, voir un beau champignon n’aurait pas détonné.

[Not a valid template]
Entre ciel et vert, le pissenlit est une conquête de l’air, un tremplin, une piste, un arrêt au port.

[Not a valid template][Not a valid template]
Le muguet des jardins possède aussi un puissant parfum et ses clochettes sont parfois immenses. Délicatement éclaircie par un rayon de soleil, la tête du pissenlit est superbe.

Quelques fleurs printanières

[Not a valid template]

La stellaire holostée colonise joliment les bordures, on l’appelle aussi langue d’oiseau.

[Not a valid template]

Le soleil se couche sur les premiers coquelicots de l’année.

[Not a valid template]

Dans les campagnes certains la connaissent bien sous le nom d’herbe à verrue, la chélidoine peut soigner quelques problèmes de peau.

[Not a valid template]

C’est le compagnon de la chélidoine en arrière-plan ci-dessus et c’est aussi un peu son nom, le compagnon rouge.

[Not a valid template]

Le bouton d’or capte la lumière et la renvoie dans un écrin doré.

Parmi les arbustes

[Not a valid template]

L’épine blanche était à ce moment-là encore discrète.

[Not a valid template]

La petite fauvette, bien cachée, chante une douce et puissante mélodie.

[Not a valid template]

Nos amis les papillons se ravissent aussi des rayons chauds du soleil.

Et déjà… les libellules et demoiselles sont à leur poste de guet près des berges, les guêpiers sifflent dans les airs, les herbes sont fauchées et les fruits croissent.

Dites moi ce que vous en pensez

  1. Quelle maitrise ces photos de fleurs!
    Tes articles sont toujours pleins de poésie et nous offrent un monde de nature fraiche à « croquer » à pleine dent!
    Bizzz et bonne fin de semaine, Fab!

  2. Cher Zipanu, beau est ton « Joli Mai » ♡

    « … on se dira que tout peut encore arri­ver … »
    Ainsi la Nature tient toujours ses promesses le moment venu. L’espoir est le mot clé de tous les possibles, malgré les apparences. Ton billet sent bon l’espoir délicat de la poésie qui t’habite et l’amour de la Nature.
    Les lumineuses clochettes du muguet parfumé, la puissance des akènés du pissenlit et toutes ces beautés parsemées partout, raviront sans doute les jolis papillons.

    Merci Zipanu avec toute mon amitié ✿

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *