Joli mai

“Personne ne rêve de venir vivre au Creusot : cette disgrâce suffit pour donner à cette ville le sacrement de la plus sûre beauté, dévolue aux recalés, aux illettrés et au boiteux de toutes sortes. Il n’y a rien ici, ni église baroque, ni demeures somptueuses. Il n’y a que les saisons qui passent, enflammant de leurs couleurs les jardins ouvriers.”
– Prisonnier au berceau, Christian Bobin.

“De l’hiver Lorrain on émerge avec un regard neuf. On n’a jamais vu de printemps si beau ! Devant les cerisiers, mirabelliers, pommiers en fleurs, tous, on attendra je ne sais quoi. On se dira que tout peut encore arriver…”
– La déferlante, Anne Calife.

Dites moi ce que vous en pensez

  1. Quelle maitrise ces photos de fleurs!
    Tes articles sont toujours pleins de poésie et nous offrent un monde de nature fraiche à “croquer” à pleine dent!
    Bizzz et bonne fin de semaine, Fab!

  2. Cher Zipanu, beau est ton “Joli Mai” ♡

    “… on se dira que tout peut encore arri­ver …”
    Ainsi la Nature tient toujours ses promesses le moment venu. L’espoir est le mot clé de tous les possibles, malgré les apparences. Ton billet sent bon l’espoir délicat de la poésie qui t’habite et l’amour de la Nature.
    Les lumineuses clochettes du muguet parfumé, la puissance des akènés du pissenlit et toutes ces beautés parsemées partout, raviront sans doute les jolis papillons.

    Merci Zipanu avec toute mon amitié ✿

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *