Petites épiphanies

Déjà le rideau se lève sur les premières fleurs de l’année.
L’hiver se termine, entre deux averses les oiseaux s’activent, et les premières pousses de pissenlit pointent du sol.
Un fin croissant de lune, accompagné de Vénus, brille dans un coucher de soleil humide et tourmenté.
La nature se réinvente, comme une prise de conscience claire et fraiche après l’engourdissement d’un long sommeil.

Lire

Primitives

Un nuage de bulles rouges, des bulles vivement présentes et rapidement éteintes.
Et dans le tourbillon au reflet azur, la complexité coule de source.
Les énergies les plus contraires se heurtent dans une harmonie sereine.
Nous sommes en mars, et l’hiver n’est pas terminé.

Lire

Februa

Il est temps d’aller voir la forêt et d’interroger les arbres.
Scruter l’avenir dans les baies du gui, et demander au soleil un cygne.
Mais, l’harmonie est-elle cachée derrière ces vaguelettes ?

Lire

Januspater

Une série hivernale se situe souvent dans l’entre-deux, entre fin d’année et début de l’autre.
C’est probablement une saison difficile, malgré des températures plutôt douces, la grisaille a souvent été la norme.
Mais parfois le soleil nous ouvre les portes et offre à l’observateur un monde étrange, des paysages comme des souvenirs et des promesses.

Lire

Cigogne

Ventôse mois du froid et des giboulées semble tenir fermement à sa réputation.
Malgré tout, rien n’arrête le fil de la vie qui se déroule à l’intérieur des bourgeonnements et qui se déploie sous les formes les plus diverses que la nature sait emprunter.
Discrètement, dans un petit taillis, je me glisse, entendant le martellement d’un pic, et les cris aigus de quelques petits ragondins barbotant dans un bras de la Loire, et là à quelques pas, accroupi et silencieux, j’observe non sans émotion les majestueuses cigognes.

Lire

Rideau Blanc

Un manteau blanc s’est posé sur le paysage, un habit éphémère dont les peluches tombent une à une jusqu’à former une couche où il serait tentant de s’y plonger.
Cette série blanche où le soleil ne figure pas est parfois figée, parfois tourmentée.
Sous la neige qui tombe, photos sous pression.

Lire

Pluviose

Des rivières en crue apportent des miroirs aux creux des prés où les paisibles bovins s’en sont allés.
L’élément liquide tombe sur les collines en pluie fine ou en fins cristaux, ce mois porte bien son nom, pluviose.
Reste-t-il un peu de lumière dans ces plaines spongieuses, y a-t-il une élégance là-dedans et où sont passées les couleurs, subtiles et chatoyantes ?

Lire