L’ail des bois

On peut confondre leurs feuilles avec celles du muguet, mais ce n’est pas la même famille (en tout cas plus d’après la classification phylogénétique) et l’odeur d’ail qu’elles peuvent dégager quand elles sont très nombreuses ne laissent guère planer le doute, on a affaire à l’ail des ours, ou ail des bois.

Ail des ours

Allium ursinum

L’ail des bois est une plante vivace que l’on peut trouver dans des ravins humides ou en colonie plus importante dans les bois. Cette plante mellifère fleurit d’avril à juin.

Identifier l’ail des bois

Ail des ours

Allium ursinum

Les feuilles sont larges, elliptiques et font penser à celles du muguet. La tige est triangulaire, les fleurs sont blanches, en étoiles, et sont disposées en ombelle. Et bien sûr elle dégage une odeur d’ail. 

Un petit rappel de botanique

Ail des ours

Allium ursinum

Si vous trouvez dans les guides de fleurs sauvages, que l’ail des ours se trouve dans la même famille que le muguet, pas de panique, c’est juste ce que l’on croyait avant d’employer des outils d’analyse génétique. La dernière méthode de classification d’avant l’apport de la génétique est nommée classification de Cronquist (D’après le livre publié en 1981 du botaniste américain Arthur John Cronquist), et elle est encore employée. 

Ail des ours

Allium ursinum

Depuis la classification phylogénétique de 2009, AngiospermsPhylogenyGroup III, l’ail des bois est du même ordre que le muguet, mais change de famille (Amaryllidacées) et se retrouve plus proche du narcisse quand le muguet (Asparagacées) est proche des asperges.

L’intérêt de la classification est de déterminer les liens qui existent entre les plantes, quand deux plantes se ressemblent, ça ne veut pas forcément dire qu’elles soient apparentées comme on le pense, la génétique permet de trancher, comme dans les problèmes de reconnaissance de paternité, même concept. Ce qui peut aussi donner une idée du génome de l’ancêtre des plantes à fleurs

Ail des bois

Allium ursinum

Mais ceci est en constante évolution d’après les récentes découvertes. Ce qu’il faut retenir pour déterminer et nommer une plante c’est le binôme de la nomenclature fondée par le botaniste suédois Carl von Linné, composé du Genre et du nom d’espèce. Pour l’ail des bois, c’est Allium ursinum, c’est reconnu de manière internationale et c’est déjà très précis pour une détermination efficace.

Et n’oubliez pas, seulement si vous êtes certain d’avoir bien identifié l’ail des ours, que la plante est comestible, voici quelques recettes sur Marmiton

8 pensées sur « L’ail des bois »

  1. Sympa ton article sur cette plante que je rencontre souvent en lisière au pied des Pyrénées.
    Grâce à toi, je penserai à en ramasser ce qu’il faut pour une bonne salade!
    Bises Fab et belle semaine 🙂

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *