Saison du soir

Brumaire au calendrier républicain, la brume nous ouvre les portes de la saison sombre, qui révèle par sa décadente luminosité l’hégémonie passée de l’été. Le fruit est cueilli, ce qui n’est pas indispensable meurt et tout se prépare au sommeil hivernal dans une lente et presque imperceptible progression. Ceci dit la vie suit son cours, juste différemment.

Pourquoi les feuilles tombent à l’automne, réponse sur webjunior.

Dites moi ce que vous en pensez

  1. Jolie balade, merci! J’ai découvert la morelle cette année mais n’ai pas trouvé le moyen de la prendre en photo, trop au ras du sol. J’aime beaucoup tes trèfles et ton trio de lumières dorées. La mousse sur le bitume: magique! Bonne soirée d’automne et à bientôt pour de jolies choses (j’attends tes fusains maintenant! Je me suis bien amusée à les prendre en photo: des chapeaux rose fuschia avec des graines d’un orange aussi pétant, ça vaut le détour!)

  2. Le bois coucou!
    Comme j’aime ce nom plein de charme: il sous-tend la raisonnance, la couleur et la flore!
    C’est une superbe série de photos que tu nous présentes-là encore et une réminiscence de la saison passée… nostalgie!
    Ta sentinelle chrysomèle est super, j’adore cs cadrage!
    Bises, Zip et bon WE!

  3. @Estelle C’est là que j’aimerais un écran liveview pour tout ce qui est au ras du sol, sinon j’essaie de trouver des spécimens en pente ou sur des mottes pour ne pas être obliger d’être à plat ventre.
    Pour le fusain je sais pas si ça arrivera, il en faut un beau exemplaire, et il faut tomber dessus.

    @Noushka C’est un nom qui n’apparait pas sur les cartes, il est magique car on l’a renommé ainsi naturellement en fonction de ce qu’on y trouvait, c’est à dire beaucoup de fleurs coucou et le chant du coucou, toujours fidèle au rendez-vous, il y a même parfois quelques brins de muguet.

    @Framboise Sûr, je crois qu’une partie de ce bois se nomme Ladame… ^^’

    A bientôt !

  4. Jolie balade et magnifique série de photographies. Les lumières sont splendides, elles font la force des dernières photos.

    Les fleurs deviennent de plus en rare à cette époque.

  5. ❖❖❖

    corolle enneigée
    la morelle noire
    est un soleil

    Zipanu,

    c’est toi le magicien qui nous fait voir l’infiniment petit!

    La mousse ensoleillée, rend ce chemin familier.
    Tu es prêt? Emmène-moi découvrir ce ciel magnifique où des plumes blanches dansent au dessus du pré vert où la vache sacrée paît paisiblement …

    L’écorce du chêne me fait penser aux traces laissées par la mer sur le sable par marée basse …
    Tout est infiniment beau sur ta PAGE!
    MERCI beaucoup ❤

  6. L’écorce sait, qu’elle est au cœur d’un tout, du bitume le plus urbain à la mer la plus lointaine, elle observe et communique, recouvre et protège, et glisse ce message aux enveloppes vaporeuses, qui parcourent le ciel des saisons.

    Merci à vous, autres magiciens et magiciennes.☼

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.