Fleurs d’agrément

La différence entre les fleurs d’agrément et les fleurs sauvages tient évidemment dans la main de l’homme et de son impact sur l’environnement.

Si derrière chaque plante d’agrément se cache une espèce sauvage il peut aussi arriver qu’une espèce développée en culture colonise le milieu sauvage, pas toujours avec grand succès, loin de là et de plus l’hybridation possible entre les plantes cultivées et les plantes sauvages est la cause de la disparation de bon nombre de fleurs des champs.

[Not a valid template] [Not a valid template]

À gauche : L’Azalée présente de jolies fleurs rose, blanc. Elle aussi présente une grande variété d’espèces, son nom vient du grec ancien azaleos qui signifie sec, on dit que les feuilles tombent en hiver comme si la plante séchait ou alors que la plante poussait particulièrement dans des terrains secs, l’explication dans les deux cas ne convainc guère.

À droite : Les formes cerclées de cette fleur et de sa couronne donnent le nom à cette plante, Cyclamen. Les pétales en bouton forment une jolie structure hélicoïdale. Certaines espèces dégagent un parfum agréable.

[Not a valid template] [Not a valid template]

La couleur rouge-orangé des fleurs du Clivia est très intense. Le Clivia doit son nom à une duchesse du nom de Clive et à été importée d’Afrique du Sud dès le début du XIXe siècle. J’ai utilisé pour la plupart des photographies de cette page un filtre polarisant (premiers essais de cet accessoire), sur la photo de droite cela permet de diminuer les reflets de ces rayons presque directs qui permettent aux étamines d’apparaitre en ombres chinoises, le filtre permet également de renforcer certaines couleurs comme le vert.

[Not a valid template]

Cette jonquille fraiche évoque le retour du soleil au printemps avec sa couleur jaune quasi primaire. La jonquille est aussi problématique, car c’est en fait une appellation qui cache plusieurs espèces, dont le narcisse jaune et le narcisse jonquille mais globalement ces véritables jonquilles sont sauvages.

[Not a valid template]

Les pensées, de nombreux hybrides aux couleurs très diverses. Notez que la pensée sauvage peut se trouver dès le mois de mars dans certains champs. Si elles peuvent nous faire penser à des violettes, c’est parce qu’elles appartiennent au même groupe des violacées.

[Not a valid template]

Le Saintpaulia est une fleur curieuse, ses pétales sont joliment bicolores. Le Saintpaulia aussi est d’origine africaine elle se nommait violette du cap et fût découverte par le baron Saint-Paul, aujourd’hui se cultivent des milliers d’hybrides. Elle ressemble peut-être à une violette, mais contrairement aux pensées elle n’est pas de la même famille.

[Not a valid template]

Primo vere signifie en latin début du printemps, la primevère sauvage est plus connue sous le nom de coucou, mais ici il s’agit d’une plante domestique. L’espèce cultivée possède de plus grandes fleurs.

L’absence de marché et de rentabilité du processus de sélection reste le meilleur moyen de protection des espèces sauvages quand paradoxalement on souhaite les faire devenir plus belles et plus fortes, mais plus réduites et sujettes à moins de variations naturelles probablement méconnues et peut-être essentielles pour la viabilité à très long terme.

 

Cette entrée a été publiée dans Fleurs.
Partager ou mettre en favori avec le permalien : cigogne



Dites moi ce que vous en pensez

  1. C’est magnifique!
    Ca ne me fait « changer » d’avis, ça m’émerveille!!
    Tu reviens en fanfare! Quel régal pour les yeux!
    J’ai un penchant particulier pour le Clivia dont j’avais des bordures entières en Afrique du Sud! Une jolie plante et très résistante, qui plus est.. enfin, jusqu’à un certain point sous nos latitudes, j’imagine!
    Bravo pour ces belles macros, Zip!

  2. On pourrait penser qu’il est plus facile de photographier à l’intérieur, pas de vent, lumière maîtrisée. Pas du tout, et j’ai eu quelques déceptions. Alors dans tes photos, je vois une grande maîtrise de cet art, le filtre dont tu parles aide mais c’est surtout le cadrage qui m’impressionne, il donne une touche romantique.
    Mes préférées: le clivia de droite et bien sûr le cyclamen,fleur que j’aime beaucoup.

  3. Merci à tous Michel, Chris, Noushka, Monic, c’est sûr que le clivia fait partie de ces plantes d’intérieur que l’on garde à l’intérieur en hiver et que l’on expose à l’occasion en extérieur pendant l’été sinon dans bien des cas il ne survivrait pas.

    Je comprend ta préférence pour le cyclamen monic, plus j’observe cette plante plus je la trouve fascinante.

    A bientôt !

  4. Vraiment de très jolies photos de ces fleurs qui colorent nos intérieurs pendant la mauvaise saison .Les botanistes ont déployés des trésors d’ingéniosité pour qu’elles s’adaptent . J’aime beaucoup voir les « originaux » dans la nature.Soit elles sont très grandes et les modèles commercialisés font piètre figure, soit c’est l’inverse!

  5. C’est clair Lucie, born to be wild.

    Bienvenue Dlire22, il y a toujours des gens pour trouver des défauts, il y en a sûrement, mais le principal c’est de s’éclater.
    La photo que je préfère sur ton blog c’est la dernière crapaud, j’y passerais.

    A bientôt

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.