Tombées du soleil

“Nous marchons en ce monde sur le toit de l’enfer en regardant les fleurs.”
Kobayashi Issa

“Mangez sur l’herbe
Dépêchez-vous
Un jour ou l’autre
L’herbe mangera sur vous.”

Jacques Prévert

“Fourmi !
Tu as beau grimper à la rose
Le soleil est encore loin.”

Shinohara Hôsaku

“On appelle cette fleur
Pivoine blanche – Oui,
Mais un peu de rouge.”

Takahama Kyoshi

“Sans savoir pourquoi
J’aime ce monde
Où nous venons pour mourir.”

Natsume Sôseki

 

15 pensées sur « Tombées du soleil »

  1. La première photo est magnifique et donne le ton à la série. Chaque chose est à sa place même si son “passage” ou la forme qu’elle prend est fugace. Ta réflexion sur la place de l’homme par rapport à la nature (ou l’inverse) m’interpelle surtout après le visionnage d’un reportage sur New York et la révolution verte (Arte je crois). Si on peut saluer une certaine volonté de retour à la nature, on ne peut que déplorer que ce ne soit qu’une nature artificielle, contrôlée de bout en bout par l’homme… avec les dérives auxquelles on peut s’attendre!
    Merci encore pour mes yeux, j’adore la photo du chèvrefeuille. Bonne soirée. 🙂

  2. @Framboise Je connaissais pas, génial, hop dans mes favoris. A trop vouloir rendre tout intelligible on ignore les mécanismes de base, archaïques, chimiques, mais réactifs, l’ADN c’est le même type pour tous, végétal ou animal. Ça me rappelle une étude récente sur le ressenti de la peur par les odeurs de l’aisselle et puis un film de science-fiction où les arbres ne dégageaient pas un gaz inoffensif mais un truc mortel pour nous faire dégager.

    @Estelle C’est sûr. Il y a peut-être une évolution urbaine à produire, une révolution architecturale qui aurait un lien avec la nature. Ça peut-être sympa, mais ça ne reste que décoratif, on est loin des enjeux humains et écologiques comme supprimer les émissions de toxiques. Et en plus, le citoyen urbain ou pas n’a pas une grande considération là dedans on te met deux trois herbes dans ta cage et puis voila, ça fait joli t’a bonne conscience tu peux continuer à polluer.

    @Olivier Merci !

  3. Coucou Zip!
    Que rajouter après ces beaux éloges bien mérités sur un post très d’actualité et dans l’écrin duquel se niche des bijoux d’images!
    Ces fleurs sont ravissantes et je suis surprise de découvrir que le trèfle se conjugue aussi en jaune!
    Je partage bien évidemment ces réflexions sur la nature et la nature de l’homme…
    Bizzz et à bientôt!

  4. ✿✿✿

    M’approchant de près
    l’éclat des fleurs des champs
    se montre alors

    C’est si léger
    si ravissant!
    Les toutes petites,
    sont mes préférées ❤
    Merci de me les montrer Zipanu.

  5. Un voyage dans des couleurs et des formes si variées. La nature offre toujours de belles découvertes et la mise en scène que nous offre nos urbanistes est bien pauvre!
    En échange de notre printemps pourri nous avons droit à une profusion de plantes et une abondance de couleurs. Généreuse , n’est pas, la Nature!

  6. Merci Haude et Lucie,
    la nature est effectivement le plus grand des maitres, un jardin pourrait être superbement agencé, mais il ne subsisterait que grâce à la main de l’homme, et si celui-ci disparait il reprendrait vite une allure plus simple, plus sauvage, plus proche de ses origines et quelque part plus beau car libre, tout au delà de l’apparence.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *