Lézarder

“Ah! si d’ardeur ton cœur expire,
Si tu meurs d’un rêve hautain,
Descends dans le calme jardin,
Ne dis rien, regarde, respire;”

UN SOIR EN FLANDRE, Anna Élisabeth de Brancovan, Comtesse de Noailles (1876-1933)

Lézardes

Lézard des murailles

Lézard des murailles


Au bord de l’étang, le lézard se réchauffe sur une branche de bois mort, sans crainte.

Herbacées

Herbacées


Le soleil illumine les petits épis touffus des graminées d’un champ d’herbes et de fleurs.

Céréales

Céréales


Le champ de blé n’attend que la chaleur du soleil et une rasade rafraichissante de pluie.

Nuages et carmin

Nuage d'orage

Nuage d'orage


Un orage au loin déploie prête le flanc de ses nuages aux lueurs crépusculaires.

Ecaille du sèneçon

Ecaille du sèneçon


L’écaille du sèneçon est un joli papillon tout en rouge et noir, on le nomme aussi goutte de sang et carmin.

Chenille du carmin

Chenille du carmin

Volutes

Volutes


La chenille de l’écaille du sèneçon est très caractéristique de par sa plante-hôte et de ses couleurs. On dirait un nuage de gaz dans l’espace, mais ce n’est qu’un ciel parmi une infinité de motifs que les nuages peuvent prendre.

Souffle sur les herbes

Paysage champêtre

Paysage champêtre


Les herbacées et les graminées se courbent et ondulent sous le vent.

Espérons qu’avec une météo propice nous puissions tous un peu lézarder cet été…

8 pensées sur « Lézarder »

  1. Superbe ton lézard!
    Quel hymne à un été qui se fait tirer l’oreille pour s’installer enfin!!
    Un BRAVO tout particulier pour la Goutte de sang (formidable cette photo!) et sa chenille, un hétérocère que je n’ai encore jamais rencontré.
    N’attends pas l’automne pour pour nous régaler d’un nouvel article, l’ami!!
    Bises et bonne fin de journée!

  2. Le lézard aimait jouer à cache-cache, mais il n’était pas contre un portrait…
    La goutte de sang, photo prise dans le moment où le ciel couvert faisait place au soleil et une fois le soleil revenu, elle s’échappe et fuit, ils doivent avoir une vision limitée quand il n’y a pas de forte luminosité, j’en ai jamais vu autant que cette année.
    J’ai pas l’intention d’attendre l’automne, mais vu le temps actuel, le prochain article risque de prendre du temps… :/
    Bises et bon week-end !

  3. Je regarde, je flâne, j’admire, ; ici aucun choix n’est possible, tes photos racontent une superbe balade et j’en profite pleinement ; merci à toi !
    BON dimanche 🙂

  4. Je viens à l’instant de découvrir ton site, je suis émerveillé par la beauté des photographies.

    Le papillon rouge et noir est magnifique.
    Je reviendrai dans quelques jours pour voir la suite.

    A bientôt

  5. @Noushka 🙂
    @ChrisH A bientôt 😉
    @Samuel B Bienvenu Samuel! Le papillon aurait été encore plus joli les ailes ouvertes, mais c’est difficile à saisir dans l’instantané. A+

  6. Je suis en retard pour cause de… vacances! A lézarder pas vraiment sauf si passer de longues minutes (pour ne pas dire heures) dehors au soleil des Baléares à photographier des bébêtes (pour ne pas changer) c’est la même chose!
    Ici dans le Sud le blé est mûr, prêt à faucher, les tournesols ne savent plus où donner de la tête, nos amis rolliers sont revenus et notre nid d’hirondelles de fenêtres affiche complet! Pour le reste, aux abords du village il va me falloir retourner en exploration… j’ai juste pu constater en râlant encore une fois les dernières zones fauchées!
    Merci pour le partage de tes jolies photos! Bonne semaine! 🙂

  7. @Estelle J’ai loupé plein d’épisodes moi, il faut que je déniche ton flux rss.
    Woua ça c’est du planning, photo, apéro, photo, et il fait beau. 😀
    Oui ça refauche en ce moment j’ai l’impression. :/
    Bonne exploration et à bientôt !

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *