La Loire des glaces

Après un automne doux, les températures négatives arrivent et confirment l’expression, “il fait un froid de canard”, le volatile, hors champ, se posant près des berges de Loire là où l’eau n’est pas encore totalement gelée.

Série photographique avec soleil, à ciel découvert et donc sans neige, traitement parfois noir et blanc…

Loire des glaces

Loire des glaces

Cette fois nul besoin de glacière, il suffit de se baisser pour ramasser.

Somme gelée

Somme gelée

Et au milieu coule une rivière, mais personne ne mouche.

Icebergs de Somme

Icebergs de Somme

Somme toute, les glaçons se détachent ici.

Terre glace & eau

Terre glace & eau

La terre, la glace, l’eau… mais il manque un bon feu.

Pont Somme

Pont Somme

Le petit pont à les pieds gelés.

Cristaux

Cristaux

Fièvre de paillettes d’eau.

Glaçon

Glaçon

Œil de feu à cœur de glace.

Loire

Loire

Pour conclure, retour au pôle-nord,  à la Loire.

 

Dites moi ce que vous en pensez

  1. dernière photo impressionnante ! j’avais vu aux actus qu’elle était bien gelée … c’est de toute beauté
    je me demande comment elle est dans l’estuaire, va falloir que j’aille y jeter un oeil histoire de …
    bonne fin de journée

  2. On dirait des images d’un autre temps, de ces récits lointains où les glaces chariées par les fleuves emportaient certains ponts!
    La nature se rappelle toujours à nous quand nous avons tendance à l’oublier dans notre confort quotidien. Bravo pour ces belles images qui requièrent d’aller prendre l’air par ces temps bien froids!

  3. Le thème de la glace se traite admirablement bien en N/B: tu as fait un bon choix. Déjà on s’était habitué aux petits ruisseaux qui gèlent à l’ombre des forêts, mais observer des fleuves qui prennent des airs de banquise ne nous est pas coutumier. Même les grands lacs s’y mettent: celui de Neuchâtel (la partie extrême sud) révèle des monticules de glace. Malgré les mises en garde, des fous s’aventurent à pied sur cette fausse plaine dangereuse. Bravo pour tes belles images, j’espère que ton appareil n’a pas trop souffert.

  4. Impressionnant!!
    Ca fait “froid dans l’dos” et… partout!!! Gla-gla-glasssssss!!
    Ca fait bien plaisir de voir une nouvelle publication apparaitre sur ton si beau site: chaque photo est slendide!
    Bises et bonne continuation, Zip!

  5. @Framboise44 Quelques jours de grand froid de plus et elle aurait vraiment fini par être entièrement gelée !

    @Lucie C’est bien vrai on est tellement protégés d’une certaine manière, déjà nous vivons sur 29% de terre ferme, toujours à proximité d’une source d’eau douce dans un climat modéré, à l’abri des tsunamis, des volcans et des tempêtes.
    On finit par perdre conscience du fil ténu de notre survie, c’est peut-être là la cause mystérieuse de nos éternels râlements.

    @Monic C’est vrai que le noir et blanc quand la couleur n’apporte rien est à choisir surtout si il y a une texture à mettre en valeur, là c’était surtout pour distinguer les glaçons du paysage par leur blancheur.
    Il y en a toujours pour aller marcher sur ces lacs, les anciens le faisaient prudemment mais on a pas leur expérience, ce n’est pas la peine de prendre des risques inutiles.
    Pour mon appareil j’en ai qu’un et j’en prend soin je le met à l’intérieur de ma Parka, la buée risque de geler sur le viseur et le lcd donc faut vraiment se méfier.

    @Noushka Merci, j’en ai d’autres avec volatiles cette fois, rendez-vous au prochain article.

  6. Et bien te voila dans la fraicheur islandaise!!! Chez nous c’est presque le printemps jusqu’à la neige suivante 😉 Fait encore froid, mais plus de neige. Note cela te permet de faire de jolies photos “ambiances hivernales” 😉

  7. -15° et vous êtes en tee-shirt là bas… 😀

    C’est vrai qu’à 4 ou 6 degrés Celsius c’est photographiquement plat, surtout sans neige.

    P.s. : Apparition de la neige ce matin.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *