L’encyclopédie des champignons

encyclopedie-champignonsL’encyclopédie champignons(découverte grâce à Noushka), c’est plus de 800 espèces illustrées, des conseils et des descriptions sur la morphologie et la biologie des champignons.

Bien sûr le soucis principal dans la récolte des champignons, c’est la distinction entre les comestibles et les vénéneux, l’encyclopédie nous indique clairement les confusions possibles pour chaque champignon.

Les caractères de détermination permettent de naviguer rapidement dans l’encyclopédie en classant les champignons par groupe.

Les photographies sont correctes et il y a même quelques recettes à la fin des 600 pages de l’encyclopédie qui se révèle d’ailleurs aller droit à l’essentiel.

En résumé c’est un bon livre qui se lit facilement.

S’il fallait désigner des champignons bien connus que l’on ne risque guère de confondre avec d’autres et qui sont très réputés pour la consommation, je citerais les trompettes des  morts(à faible dose, pas très digeste sinon en grande quantité), comme elle est totalement creuse il est difficile de la confondre avec autre chose, le bolet tête de nègre, avec son chapeau noir est aussi très caractéristique.

Dans tout les cas, et surtout dans le doute, demandez à un pharmacien, car même si l’on est connaisseur, on peut toujours se tromper et le risque peut s’avérer mortel.

Aucun risque si l’on se contente d’une dégustation photographique, alors bonnes lectures et bonne chasse.

5 pensées sur « L’encyclopédie des champignons »

  1. J’ai quelques guides à la maison et je ne connais pas celui-là. Il y a ceux illustrés de photos, et ceux avec des dessins, et il m’arrive souvent de devoir comparer les 2.
    Pour les trompettes, je sais que les personnes fragiles risquent l’occlusion intestinale (et le ne dois pas être fragile, car certaines années, on s’en gave 🙂 )
    Quant au pharmacien, ça n’est plus ce que c’était… Il y a une dizaine d’année, un pharmacien dont je tairai le nom nous avait affirmé que nous avions récolté des girolles. On en doutait quand même, et la contre-expertise a été faite: on avait une jolie récolte de clytocibes de l’olivier, l’un des champignons les plus toxiques en France…

  2. J’en ai un autre tout en dessins c’est tout, mais oui quand on peut comparer ça ne peut qu’être profitable.

    Les trompettes c’est tellement bon et parfois quand il n’y en a point on aime bien se rattraper aussi parfois c’est sûr.:D

    Le pharmacien c’est ce que je crains oui, ce ne sont pas des mycologues, personnellement soit je sais ce que je ramasse soit je ne ramasse pas ou je montre à un voisin qui sait…ce n’est pas simple non plus, mais je pense que si l’on connait pas du tout, il vaut mieux s’abstenir carrément.

    En plus il y a ceux qui ne sont pas toxiques mais qui te gâtent toute ta cuisine.

    A+

  3. Bonsoir Zipanu,
    Je ne m’y connais absolument pas dans ce domaine. Par contre, si je suis invitée à manger des champignons chez des amis, je vérifie qu’ils sont vraiment des connaisseurs ou à la rigueur qu’ils ont fait examiner leur récolte. En Suisse, il existe des personnes agréées par les communes ou cantons pour contrôler l’état d’une récolte privée. Ces personnes sont souvent des experts au sein d’une société de mycologie.
    Mais comme tu le suggères, je préfère apprécier les champignons sous leur forme photogénique.

  4. Oh surprise!!
    Voilà que tu nous parles déjà de champipis!!
    L’automne se pointe donc à l’horizon!
    C’est une vraie bible ce bouquin et bien que je m’y connaisse assez en comestibles, je n’hésite jamais à le rouvrir, rien que les infos “droit au but” qu’il contient sont passionnantes et j’en apprends plus chaque année!
    Bonne idée de le faire connaître à tous!
    Bonne journée, Zipanu!

  5. Monic, c’est vrai que c’est difficile de faire confiance, c’est délicat à partager comme plat, dommage qu’on ne fasse pas comme en Suisse, c’est génial ce coup de main d’experts.

    Oui en plus certains sont en avance.
    Sus aux champis Noushka, photo ou gastro! 😀

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *