De fleurs en fleurs

De la biologie pour les curieux de la mousse :

Les bryophytes sur Biodeug.

Idem sur le site de la formation en biologie végétale de l’université catholique de Louvain.

 

 

7 pensées sur « De fleurs en fleurs »

  1. Joli bouquet de saison 🙂
    Et tes photos sont plus affirmées que l’année dernière: as-tu définitivement attrapé le virus de la photographie nature ? 😉
    Belle fin de semaine.

  2. Ravissant et très délicat comme toujours!
    J’aime beaucoup les violettes blanches, j’en toujours un tapis mélangé aux violettes parme!
    Mais je n’ai point encore repris le chemin de la macro!
    Bravo et bonn soirée, Zip!

  3. @Framboise44 Ce sont de jolies fleurs mauve pâle que l’on retrouve dans les milieux humides dont en effet les fossés, une prairie isolée à proximité d’une rivière ou d’un fleuve conviendrait à une cueillette saine.
    On a tendance à la confondre à la saponaire, le savon du fossé pour sa couleur, sauf que cette dernière à un pétale en plus et ne fleurit que bien plus tard les deux espèces ne se croisant que peu de temps ou pas du tout.

    @Cathy B Oui cela m’étonne mais c’est l’expression juste. 😉

    @Noushka Le chemin de la macro est pas simple à reprendre, heureusement les réflexes reviennent vite.

    @Chris J’ai l’impression que nous sommes de plus en plus nombreux à pratiquer la philosophie du “Carpe Diem”, il faut dire que c’est dans notre nature. 😀

    Nous quittons les températures estivales pour revenir aux normales saisonnières et espérons un peu d’eau de pluie.

  4. Le printemps a repris un rythme plus normal. Les fleurs seront plus à l’aise avec un peu d’eau et moins de chaleur!
    Je découvre le lierre terrestre auquel je n’ai jamais prêté attention! Par contre la petite véronique attire toujours mon regard, tandis que la cardamine est absente de mon paysage!

  5. Oui, maintenant que l’on a un peu d’eau, le printemps va prendre son véritable visage !
    Le lierre terrestre est très bas et en massif on pourrait le confondre avec une sorte d’ortie, je crois que la cardamine est plutôt absente dans le midi.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *