Quelques logiciels

En marge des solutions coûteuses efficaces et confortables gravitent des logiciels méconnus, parfois très nombreux et d’une qualité totalement aléatoire. Si quelques références se dégagent comme LibreOffice, Picasa, GoogleChrome, certains autres programmes sont totalement occultés dans la masse d’informations que propage le net. Pourtant il peut arriver qu’un d’entre eux corresponde parfaitement à ce que nous cherchions, un logiciel gratuit, open source et parfaitement traduit en français, petit tour du net avec ces six logiciels compatibles Windows qui arriveront peut-être à vous surprendre.

Pour la photographie

Fotosketcher

Nous avons été habitués à des filtres qui tendent à transformer une image en œuvre peinte ou dessinée, la plupart du temps ils sont basiques et le résultat est souvent décevant. Avec ce logiciel c’est complètement différend non seulement les rendus sont réalistes, mais en plus le nombre et la complexité des options est conséquente. Si l’intérêt d’un tel logiciel peut paraitre futile, vous en trouverez peut-être une utilité, avatar, carte de vœux, etc.

Canal en aquarelle

Comparer avec la photographie originale ‘Canal’ dans Lueurs d’automne.

Lien vers Fotosketcher.

Exif Pilot

Exif Pilot

(langue anglaise)
Voila un programme qui se borne à quelques fonctionnalités basiques, mais essentielles, à savoir l’édition des champs Exif et Iptc aussi Xmp et Exif-Gps et ceci rapidement et du premier coup d’œil. Un excellent logiciel qui pourra aisément remplacer le vieillissant Exifer.

Lien vers Exif Pilot.

Exif Pro 2

Exif Pro

(langue anglaise)
Pour copier, étiqueter, renommer et classer ses photos, il existe une intéressante alternative à Picasa. Ce logiciel m’a étonné par la simplicité de son ergonomie et la richesse de ses possibilités, en revanche il ne faut pas se laisser prendre par son nom, car s’il permet la lecture des données Exif ce programme est incapable de les éditer, il éditera en revanche les champs IPTC.

Lien vers Exif pro.

Pola

Envie de kitsh ou comment transformer une photographie en cliché polaroid, quand certains filtres le permettent, Pola se charge de tout avec un rendu de qualité qui compense son ergonomie hasardeuse.

Bouton d'or en polaroid

 

La photographie originale ‘Bouton d’or’ dans C’est de l’or.

Lien vers Pola.

Pour faire une pause

Workrave

Lorsque l’on travaille sur ordinateur, le temps peut passer très vite sans que l’on s’en rende compte et si l’on ne fait prend le temps de faire des pauses les douleurs et la fatigue peuvent se faire sentir.

J’ai tester différents logiciels et celui-ci est le plus abouti,  il permet de déterminer les minuteries de la micropause et de la pause prolongée, durées et intervalles. Le programme se chargera ensuite de vous prévenir par une fenêtre et des sons à chaque pause. En plus lors d’une pause vous pouvez effectuer quelques exercices judicieux que le logiciel vous proposera, étirements et relaxations. Tout est paramétrable et il est nécessaire d’adapter les temps de pause à votre activité personnelle, par défaut vous remarquerez qu’il est impossible de travailler je pense qu’à la base ceci est pensé pour une simple activité de surf, en effet il est difficile de publier un article, de retoucher une photo, de créer en étant interrompu toutes les cinq minutes.

Lien vers Workrave.

Anooki

Ecran de veille actif

 

Pendant une pause prolongée on utilise plus son ordinateur et plutôt que d’avoir à sortir celui-ci de son mode veille, ce qui peut-être une perte de temps si l’on souhaite reprendre rapidement notre activité, on peut régler son système de manière à ce qu’un écran de veille anime notre écran le temps de notre retour même si l’est vrai que cela n’est plus une nécessité technique qui préservait les premiers écrans d’ordinateur du vieillissement.

L’animation des personnages est en interaction avec les informations qui s’afficheront, heure, date, sélection de flux RSS ou bien encore Twitter et Facebook sur des fonds très colorés et graphiques. C’est un écran de veille qui a du succès et on comprend pourquoi.

Lien vers Anooki.

4 pensées sur « Quelques logiciels »

  1. Sympa cette sélection :-).
    J’émettrai une grosse réserve sur les logiciels qui interviennent sur les IPTC (et encore + sur les exifs – mais on intervient très rarement sur les exifs): attention à ne pas altérer le fichier d’origine en inscrivant des données à l’intérieur. Et si les métadonnées sont en fichier joint, attention à ce qu’il soit lisible par d’autres logiciels ou des “scripts-galeries”.
    Tout ça me rappelle qu’iIl est grand temps que je me mette en pause, moi… 😉

  2. Très intéressant Zip!
    J’ai téléchargé Fotosketcher en version portable pour l’essayer sur l’ordi qui n’est pas branché à Internet et qui me sert à travailler et classer mes photos.
    Je vais voir ce qu’il apporter de plus que Photoshop!
    Un grand merci de nous faire partager tes découvertes!
    Bises, je retourne dans mon affût! LOL!!!
    Bonne journée!

  3. @Framboise44 L’informatique, pour quoi faire ? 🙂

    @Cathy B C’est sûr que l’on peut rappeler qu’à la base dans un flux de travail il est fortement déconseillé de modifier les fichiers issus du boitier, il faut les envoyer sur notre support de stockage préféré puis en faire une copie dans un dossier de traitement dévoué à cette tâche.

    Comme ça on est tranquille avec les fausses manipulations.
    Les fichiers joints c’est un peu compliqué, éditer les métadonnées en ajoutant des données à l’intérieur des fichiers est naturel et n’altère pas les images.

    On est jamais à l’abri d’une tuile mais avec la règle de base énoncée ci-haut tout est plus simple. 🙂

    @Noushka Bonnes découvertes avec Fotosketcher et bon affût mais attention au Marsupilami l’amie, :D.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *