Nippon 2011

 

Le livre : Nippon 2011, 208 pages et 136 photos.

Carnet de voyage sur le périple : 90 days on the roads of Japan.

Comme l’indique le nom : Frédérick Carnet, le site.

C’est passé à la télé : Nhk Eco channel, chaîne nationale japonaise.

Petite vidéo en route : sur viméo.

Interview vidéo : Via Yellow Culture Club.

Pour plus d’infos : la revue de presse, ne pas manquer l’interview de kibô-promesse.


Références en culture :

– Les dunes de Tottori sont aussi l’univers d’un célèbre photographe japonais, Ueda Shōji, au style de Magritte et Rousseau, il s’inspira notamment du travail de Jacques Henri Lartigue.

– Frédérick à peut-être croisé des Aïnous en passant par Hokkaidō, une ethnie animiste aux origines et à la culture différente du peuple japonais.

– Le shinto est une particularité japonaise dans les croyances de l’archipel, entre polythéisme et chamanisme, éthique et respect des esprits de la nature.

Dites moi ce que vous en pensez

  1. WOW!
    Quel voyage et quelles images!
    Je tente d’imaginer l’impact de la désolation du désastre sur ces gens qui doivent cultiver leur jardin pour leur survie tout en sachant qu’il est hautement radioactif.
    Un drame bien inimaginable.
    Et avec ça, ici et là Frédéric arrive à “piéger” un sourire, à rencontrer une joie gamine en kimono, un vieux monsieur attaché à conserver son jardin nickel sans trèfle… Des préoccupations en apparence futiles mais lourdement chargées de sens… la vie doit continuer comme avant, ils n’ont pas le luxe d’un choix.
    Voilà un article qui va droit au cœur et un voyage presque initiatique.
    Merci Zip et bonne journée!

  2. « Je me suis rap­pelé que l’essentiel n’est pas le maté­riel qu’on uti­lise, mais les choses qu’on a à dire ! »
    voilà bien résumé le long voyage de ce Monsieur à travers un Japon malmené et pourtant tiré à 4 épingles …
    quel courage et quelle volonté il faut avoir pour accomplir pareil périple
    Merci pour ce partage je vais le montrer à mon amie Miho , voir ce qu’elle en pense, j’espère qu’elle passera te mettre un petit mot …

  3. C’est sûr Noushka, c’est un gâchis représentatif d’un pari fait sur la sécurité d’un peuple, en valait-il la peine, quelles en seront les conséquences pour demain ??
    Autant de questions qui nous concernent nous aussi.

    @Framboise44 :J’ai évoqué le sujet du matériel sur un billet rétrospectivement pas trop mauvais : https://zipanatura.fr/photographie-technique-materiel
    Du coup en relisant cela je me souviens d’une photographe de la vie animalière qui parcours le même retour à l’essentiel, Britta Jaschinski.

    Malgré la fatalité beaucoup de personnes se dépassent sur place et en dehors, des exemples qui je l’espère auront une influence positive sur nos décideurs de par le monde.

    J’espère que ton amie passera mettre un petit mot si le cœur lui en dit !

  4. Bonjour, Zipanatura, mon amie Framboise m’a amenée ici, et je lui suis reconnaissante de m’avoir présenté vos images précieuses et commentaires sincères sur mon pays.
    Je suis Japonaise, née et vécue à Tokyo.
    Vos clichés devraient être donc les scénes familières à moi, mais au fait,elles m’ont permis de “redécouvrir”mon pays. La nature, la vie rurale, les visages de compatriotes…et surtout la photo des dettitus laissés par Tsunami…Tous me rapplle de nouveau la réalité à laquelle nous faisons face.
    Et je suis très heureuse de sentir votre regard bienveillant sur les gens que vous avez rencontrés.
    Le parcours depuis Hokkaido jusqu’a Tottori en vélo, c’est vraiment un défi courageux ! Et je pense que c’est bien par ce fait que vous aviez pu observer les vrais visages du Japon et les Japonais. (si vous aviez voyagé en voiture sur l’autoroute et descendu dans des hôtels luxeux, vous n’auriez pas eu un tel résultat fructueux.)
    Je vous souhaite bonne continuation et bon voyage prochain !

  5. Bonjour Miho, c’est très gentil à toi de laisser un message ici, tu es la bienvenue.
    Un regard extérieur apporte toujours quelque chose qui nous surprend.
    Sinon je laisse Frédérick répondre, s’il passe dans les parages.
    Bonne fin de soirée !

  6. Merci Miho pour tes commentaires et tes compliments. C’est vrai que de voyager à vélo m’a permis de découvrir et de faire découvrir, comme le nomme Jean-François Sabouret, un Vrai Japon, loin de l’image d’Épinal qu’ont la plupart des Occidentaux. Le Japon dans tous ses paradoxes est un pays de splendeur et de chaos. Quant à mon parcours, j’ai quand même du prendre un Shinkansen entre Fukushima City et Tokyo et entre Tokyo et Tottori…Il aurait été impossible de faire la route du Nord de Hokkaido et Tottori en 3 mois en ne roulant qu’à vélo, d’autant que le météo en décembre a commencé à se dégrader (il a neigé à Fukushima et il a énormément neigé à Tottori). J’espère pouvoir retourner au Japon dès que je le pourrais pour y faire un nouveau travail photographique. Bien à toi. Ki o tsukete. Frédérick.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *