Lumières et obscurités

Lorsque la luminosité s’atténue au rythme des journées qui diminuent l’on devient plus sensible aux couchers de soleil qui peuvent nous surprendre par leur beauté.  C’est lorsque la lumière est plus faible que l’on en apprécie plus les subtilités, que ce soit des reflets sur les ondulations de la surface d’une rivière ou la couleur rasante et chaude des rayons du soleil, tout est propice à mettre en valeur les volumes avant de les plonger dans l’obscurité de cette fin d’année.

Agrion et reflets

Agrion et reflets

Campanules

Campanules

La libellule, bien avant le grand froid, savourait encore les journées douces de l’automne.

Les campanules sauvages détonnent, dans un  environnement champêtre plutôt uniforme.

Château de Faulin

Château de Faulin

La nature à repris ses droits au château de Faulin, à Grury.

Château de Montperroux

Château de Montperroux et clocher

Au loin le château de Montperroux, il constituait la vieille garde destinée à assurer la protection frontalière du duché de Bourgogne.

La somme à Robinson

La somme à Robinson

Les feuilles rouges de l’automne ornent le petit Robinson.

Canards sur le lac

Canards sur le lac

Une balade avec les copains, rien de tel pour se dégourdir les pattes.

Feuilles de lierre sur tronc de platane

Feuilles de lierre sur tronc de platane

L’écorce du tronc du platane est perpétuellement en croissance, d’où la perte de ses “écailles”.

La nuit

La nuit

Le soir aura toujours quelque chose de magique.

Lumières du village

Lumières du village

La civilisation, se distingue doucement de l’obscurité.

18 pensées sur « Lumières et obscurités »

  1. Au fur et à mesure qu’on la voit diminuer , on s’y accroche, on l’apprécie , on scrute le moindre rayon qui met en valeur un arbre ou un oiseau.Au fil des regards que nous portons sur la nature, nous sommes de plus en plus sensible à son rôle magique qui change en or une rivière .
    Ce sont aussi les ombres qui sculptent la lumière et on peut s’amuser ainsi à voir le crépuscule voiler petit à petit les dernières couleurs pour ne garder que les quelques points brillants qui signalent la présence humaine.

  2. C’est tout beau, cette série!
    Tu as été absent un moment, mais tu nous ramènes des photos formidables!
    On peut dire que tu sais jouer avec la lumière!!
    Bravo pour les canards et les reflets dorés!
    Par contre, je me trompe peut-être, mais le lierre ne pousse-t-il pas plutôt sur un platane??
    Bonne soirée et à bientôt, Zipa!!

  3. Troisième passage sur ta page: il le faut car tes images transmettent de la sérénité et c’est agréable de tremper son regard dans une ambiance pareille. Est-ce la couleur d’un coucher de soleil exceptionnel?
    Je m’attarde en particulier sur deux photos: “le petit robinson” et “le soir…magique”, oui, elles font appel à du vécu, une histoire sans fin ou encore des flâneries en solitaire.

  4. Très poétiques ces commentaires.
    Ce sont parfois des ambiances qui ont bien connu nos ancêtres et qui continueront d’émerveiller nos descendants.

    Pas d’erreur Noushka, c’est le type de confusion qui pourrait s’insinuer furtivement si l’on y prenait garde, merci !

    Merci à toutes et tous pour votre passage.

  5. Une très jolie balade, avec une belle lumière, cela me fait le plus grand bien, la Bretagne Nord est sous la pluie et la grisaille depuis tellement jour, que l’appareil photos est rarement sorti.
    Bon week-end, @ bientôt

  6. Lucie : Internet Explorer est un fléau archaïque et un casse tête pour tout développeur web, parfois une faut même inclure une programmation spécifique pour chaque version de IE, moins de problèmes avec les autres navigateurs qui respectent mieux les normes, ceci dit vu le nombre d’utilisateurs de IE, on a intérêt à ce que ça soit bien compatible.

    Merci de ton commentaire Mère Castor.

  7. Bonjour,

    Habitant à Grury, je me permets d’apporter une petite correction à vos photos. Le premier château photographié est le château de Faulin et non celui de Montperroux. Cela peut paraître paradoxal puisque l’étang en dessous du château est l’étang de Montperroux. Je crois savoir que les deux châteaux étaient reliés par un souterrain autrefois. Le deuxième château est donc celui de Montperroux (photo avec l’église).

    Bonne journée

  8. Salut,

    Oui je me suis trompé, probablement à cause de l’étang, à propos mais pourquoi trouve t-on étang de Briffaut sur google maps ?
    Le château de Montperroux à l’air mieux conservé contrairement à l’autre qui n’est plus que ruines, je crois que le premier est attesté du XIe siècle, celui de Faulin ne doit pas être bien éloigné.
    En tout cas merci pour ces précisions !

  9. Bonjour,

    Effectivement, le château de Faulin est en ruine depuis longtemps (il y avait encore des fêtes de village sous le château il y a de ça 20-25 ans je crois (à ce qu’on a pu me raconter j’étais trop jeune!)).
    Pour l’étang, je pense que c’est une confusion avec un étang proche se situant sur la commune de Neuvy-Grandchamp.

    En tout cas, bravo pour les photos, elles sont vraiment jolies, moi-même aimant faire des photographies autour de Grury, les prises de vues sont magnifiques.
    Un petit conseil : si vous voulez, vous pouvez prendre les deux châteaux alignés depuis la route Grury/Mont/Bourbon-Lancy au pied du chemin du lieu dit “les Granges”.

    Cordialement

  10. Ces campanules sont très séduisantes, je me devais de les prendre en photo mais elles étaient à la limite d’un fossé et d’un champ, un terrain instable où je ne pouvais pas choisir un fond moins chargé et moins monotone.

    Alors j’ai choisi cette technique de retouche, tu peux la trouver sur le net sous le nom de désaturation partielle.

    Ceci dit le fond reste brouillon, cela aurait plus d’effet sur une meilleure composition, comme quoi une bonne retouche ne fait pas une bonne photo mais l’inverse est une règle.

Laisser une empreinte empreinte

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *